"Passage(s) et transgression(s)" : journée des doctorants 2018

La dixième journée des doctorant.e.s 2018 de l’Ecole Doctorale « Pratiques et théories du sens » invitait les participants à réfléchir sur le sujet « Passage(s) et transgression(s) ». Les articles réunis dans les actes ont montré la pertinence de la confrontation de ces notions, et ce dans des disciplines aussi variées que la philosophie, la littérature, l’architecture, les sciences de l’éducation, l’histoire de l’art. Ces travaux attestent la richesse des rencontres intellectuelles, des initiatives organisatrices et scientifiques des chercheur.euse.s, de l’inventivité des problématiques élaborées autour des deux notions conjointes de la journée d’étude. Le passage, qui est à la fois une action et un lieu, prend des formes et des significations multiples et complexes. Les différentes acceptions du terme créent des configurations espace-temps à chaque fois particulières. Le passage, chemin que l’on se fraie, peut aussi être une « sortie du sillon », un « écart de route » et touche alors à l’idée de transgression. Le comité scientifique de la journée d’étude a ainsi invité les participants à se demander dans quelle mesure le passage, dans sa dimension éphémère et contingente, peut constituer une forme de transgression. En effet, la notion de passage parcourt et mobilise diverses disciplines, mais son rapport à la transgression reste encore à approfondir.

Comité scientifique : Cédric Barbier (EA 4384, CIRCEFT-ESCOL), Marie-Dominique Gil (UMR 8238, LEGS), Perrine Guéguin (EA 4385, LER), Solène Méhat (EA 7322, FabLitt), Alejandra Peña Morales (UMR 8238, LEGS), Alisa Rakul (EA 7322, FabLitt).

 

Pour lire les actes de la journée des doctorants, cliquer sur : https://hal-univ-paris8.archives-ouvertes.fr/JDD_ED31/page/jdd-2018