Jean-Nicolas ILLOUZ

Professeur de Classe exceptionnelle à l’Université Paris VIII

Poésie du XIXe siècle. Littérature et arts.

 

PUBLICATIONS

ESSAIS
  1. Nerval. Le « rêveur en prose ».
    Imaginaire et écriture
    , Paris, PUF, « Écrivains », 1997, 238 p.

     

  2. Le Symbolisme, Paris, Livre de Poche, coll. « Références », 2004, rééd. mise à jour, 2014, 350 p. 
ÉDITIONS CRITIQUES
  1. Nerval, Aurélia, Les Nuits d’octobre, Pandora, Promenades et Souvenirs, préface de Gérard Macé, édition établie et annotée par Jean-Nicolas Illouz, Paris, Gallimard, coll. « Folio classique », 2005.
     
  2. Nerval, Lénore et autres poésies allemandes, préface de Gérard Macé, édition établie et annotée par Jean-Nicolas Illouz, postface de Dolf Oehler, Paris, Gallimard, coll. « Poésie »,2005. 
      
  3. Direction des Œuvres complètes de Nerval aux éditions Garnier. Synopsis général (programme en cours : 7 tomes parus sur 13) :        
    1. Choix des poésies de Ronsard, Dubellay, Baïf, Belleau, Dubartas, Chassignet, Desportes, Régnier, édition de Jean-Nicolas Illouz et Emmanuel Buron, éditions Garnier, 2011 ; – 2. [Traductions de l’allemand] édition de Dagmar Wieser, en cours ; – 3. Théâtre, édition de Hélène Laplace-Claverie et Sylvain Ledda,en cours ; – 4. [Journalisme et critique dramatique], édition de Filip Kekus et Jean-Didier Wagneur, en cours ; 5. [Œuvres en vers], édition de Jean-Nicolas Illouz avec la collaboration de Pierre Loubier, en cours ; 6. [Essais romanesques], édition de Jean-Nicolas Illouz, en cours ; – 7. Scènes de la vie orientaleet Voyage en Orient, édition de Philippe Destruel, 2014, 2020 ; – 8. Lorely, édition de Philippe Destruel ; – 9. Les Illuminés, édition de Jacques-Remi Dahan, 2015 ; – 10. La Bohême galante  ; Petits châteaux de Bohême, édition de Jean-Nicolas Illouz, 2020 ; – 10 bis. Les Nuits d’octobre, édition de Gabrielle Chamarat  ; Contes et facéties, édition de Jean-Nicolas Illouz, 2018 ; 11. Les Filles du feu, édition de Jean-Nicolas Illouz avec la collaboration de Jean-Luc Steinmetz, 2015 ; – 12. Pandora  ; – Promenades et souvenirs, édition Jean-Nicolas Illouz, en préparation ; – 13. Aurélia, édition de Jean-Nicolas Illouz, 2013.  
       
  4. Nerval, Œuvres complètes, tome I,
    Choix des poésies de Ronsard, Dubellay, Baïf, Belleau, Dubartas, Chassignet, Desportes, Régnier, édition préfacée, établie et annotée par Jean-Nicolas Illouz et Emmanuel Buron, Paris, éditions Garnier, Bibliothèque du XIXe siècle, 2011, 450 p. 

     

  5. Nerval, Œuvres complètes, tome XIII, Aurélia, édition préfacée, établie et annotée par Jean-Nicolas Illouz, Paris, éditions Classiques Garnier, Bibliothèque du XIXe siècle, 2013, 184 p.Édition reprise en format de poche en 2014 : Nerval, Aurélia ou le Rêve et la Vie, édition critique de Jean-Nicolas Illouz, Paris, éditions Classiques Garnier, Classiques jaunes, 2014, 184 p. 
  6.  Nerval, Œuvres complètes, tome XI, Les Filles du feu, édition de Jean-Nicolas Illouz avec la participation de Jean-Luc Steinmetz, Paris, éditions Classiques Garnier, 2015, 582 p.
    Édition reprise en format de poche en 2018 : Nerval, Les Filles du feu, édition critique de Jean-Nicolas Illouz, Paris, éditions Classiques Garnier, Classiques jaunes, 2018, 582 p.
     
  7. Nerval, Œuvres complètes, tome X bis, Les Nuits d’octobre, Contes et facéties, édition de Jean-Nicolas Illouz avec la participation de Gabrielle Chamarat, Paris, Classiques Garnier, 2018, 211 p.  

      

  8. Nerval, Œuvres complètes, tome X, 
    La Bohême galante,
    Petits châteaux de Bohême, édition de Jean-Nicolas Illouz, Paris, Classiques Garnier, 2020, 234 p.

      
        

  9. En cours : Nerval, Œuvres complètes, t. XII, Pandora  ; – Promenades et souvenirs, édition de Jean-Nicolas Illouz.

 

DIRECTION D’OUVRAGES SCIENTIFIQUES
  1. Crise de Prose, sous la direction de Jean-Nicolas Illouz et Jacques Neefs, Saint-Denis, PUV, 2002,150p. Introduction de Jean-Nicolas Illouz et Jacques Neefs, et textes de Gérard Dessons, Philippe Dufour, Anne Herschberg Pierrot, Jean-Nicolas Illouz, Christine Montalbetti, Jacques Neefs, Michel Sandras, Yves Vadé.
     
  2. « Clartés d’Orient » : Nerval ailleurs, sous la direction de Jean-Nicolas Illouz et Claude Mouchard, Paris, éditions « Laurence Teper », 2004, 348 p.

    Introduction de Jean-Nicolas Illouz et Claude Mouchard. Textes de Michel Jeanneret, Bertrand Marchal, Juan Rigoli, Michiko Asahina, Jean-Nicolas Illouz, Dolf Oehler, Gérard Dessons, Michel Brix, Yoshihiro Maruyama, Yasuo Irisawa, Takeshi Tamura, Jo Yoshida, Kyûichirô Inoue, Gôzô Yoshimasu, et Claude Mouchard).

  3. L’Offrande lyrique, sous la direction de Jean-Nicolas Illouz, Paris, Hermann, coll. « Savoir / Lettres », 2009, 400 p.
    Préface de Jean-Nicolas Illouz. Textes de Christian Doumet, Stéphane Rolet, Gisèle Mathieu-Castellani, Gérard Dessons, Anne Gourio, Christopher Lucken, François Cornilliat, Dominique Rabaté, Anne-Emmanuelle Berger, Loïc Windels, Jean-Nicolas Illouz, Alain Génetiot, Céline Guillot, Margot Demarbaix, Jasmine Getz, Martine Créac’h, Patrick Labarthe, Jean-Claude Mathieu. 
  4. Direction d’un numéro « Nerval » pour la revue Littérature, n°158, juin 2010.

    Préface de Jean-Nicolas Illouz. Textes de Jean-Nicolas Illouz ; Henri Bonnet ; Dagmar Wieser ; Odile Bombarde ; Régine Borderie ; Patrick Née ; Henri Scepi ; Jean-Luc Steinmetz.

  5. Nerval : histoire et politique, Textes réunis et présentés par Gabrielle Chamarat, Jean-Nicolas Illouz, Mireille Labouret, Bertrand Marchal, Henri Scepi, Gisèle Séginger, Paris, éditions Classiques Garnier, coll. « Rencontres », 2018, 428 p.

    Préface de Jean-Nicolas Illouz pour le comité scientifique. Textes de Patrick Labarthe ; Adriana Chimu-Harley ; Emmanuel Buron ; Dagmar Wieser ; Kan Nozaki ; Sarga Moussa ; Philippe Destruel ; Henri Bonnet ; Philippe Kekus ; Marta Kawano ; Gabrielle Chamarat ; Jean-Nicolas Illouz ; Gisèle Séginger ; Keiko Tsujikawa ; Françoise Sylvos ; Pierre Loubier ; Jean-Marie Roulin ; Sylvain Ledda ; Jean-Marc Vasseur ; Jacques Bony.

  6. Revue Nerval, n°1, dirigé par Jean-Nicolas Illouz et Henri Scepi, Paris, éditions Classiques Garnier, mars 2017, 198 p.
    Éditorial
    de Jean-Nicolas Illouz et Henri Scepi.
    Textes de : Gabrielle Chamarat, « Quel réalisme dans Les Nuits d’octobre  ? » ; Michel Collot, « Défense et illustration des droits de l’imaginaire. » ; Kan Nozaki, « Le partage du rêve chez Nerval » ; Aurélie Foglia-Loiseleur, « Nerval ou la chimère du moi » ; Aurélie Moioli, « Les arabesques de Nerval : une théorie romantique de l’imagination créatrice » ; Hélène Laplace Claverie, « Qu’est-ce qu’un drame-légende ? Choix dramaturgiques et scéniques dans L’Imagier de Harlem » ; Sylvain Ledda, « Nerval et les genres dramatiques » ; Takeshi Tamura, « Fantaisies nervaliennes sur les Celtes Gaulois » ; Henri Bonnet, « Un compendium du Voyage en Orient : la Santa-Barbara » ; Guy Barthèlemy, « Le syndrome de la conversion et les frontières du religieux dans le Voyage en Orient » ; Alizée Alexandre, « Gérard de Nerval en pays de Saba. Bible, mystères et fiction dans l’Histoire de la reine du matin et de Soliman, prince des génies. »                                                 
    Comptes rendus par Keiko Tsujikawa, et Remy Arcemisbéhère. 
     https://classiques-garnier.com/revue-nerval.html

     
  7. Revue Nerval, n°2, dirigé par Jean-Nicolas Illouz et Henri Scepi, Paris, éditions Classiques Garnier, mars 2018,260p.  
    Éditorial de Jean-Nicolas Illouz et Henri Scepi.                        
    Textes de : Daniel Sangsue, « Trente ans après : le récit excentrique nervalien revisité » ; Pierre Loubier,
    « “Un métier dangereux” : Nerval et la Satire politique » ; Filip Kekus, « Feuilletonisme et dissidence : autour des Faux Saulniers » ; Michiko Asahina, « Nerval et Breton : la flânerie comme transgression. La clef de la rue et la clef des champs » ; Jean-Louis Cornille, « Nerval en vers » ; Sandra Glatigny, « Lyrisme nervalien et transgénéricité » ; Judith Wulf, « l’utopie poétique de la langue commune » ; Henri Bonnet, « Pompéi, le mythe sous la cendre » ; Aurélia Hetzel, « Le rêve arabe de Gérard de Nerval » ; Vincent Mugnier, « Nerval et la sourate coranique Al Nûr (24 ; 31) : une rencontre manquée ? » ; Sabine Le Hir, « Nerval, premier wagnérien français » ; Cécile Leblanc, « Un cénacle wagnérien : Nerval et les “jeunes disciples” de Wagner (Weimar, 1850) » ; Marina Muresanu Ionescu, « Nerval en filigrane dans Le Nom de la Rose d’Umberto Eco ».         
    Compte rendu et réflexion critique par Jean-Nicolas Illouz, Maxence Mosseron, Martine Lavaud                                  
    Année bibliographique (par Jean-Nicolas Illouz).                        
     https://classiques-garnier.com/revue-nerval.html
     
  8. Revue Nerval, n°3, 2019, dirigé par Jean-Nicolas Illouz et Henri Scepi, Paris, éditions Classiques Garnier, 2019, 367 p.  
    Jean-Nicolas Illouz et Henri Scepi, « Éditorial »      
    Nerval « naïf » et « sentimental » :       
    Jean-Nicolas Illouz, « Rousseau, Schiller, Nerval (Préface) » ; René-Marc Pille, « Histoire d’un malentendu : la traduction du terme schillérien sentimentalisch par sentimental » ; Dagmar Wieser, « Schiller, Heine, Nerval : la naïveté romantisée » ; Cécile Gauthier, « Échos du récit villageois dans Sylvie  : scènes de retour au pays natal » ; Henri Bonnet, « Promenades et souvenirs  : « le champ des Raines »ou l’élégie comme rêverie naïve et sentimentale » ; Sylvain Ledda et Esther Pinon, « Le poète et les faiseurs : Nerval, dramaturge naïf ? » ; Henri Scepi, « Fictions de l’origine » ; Jean-Claude Pinson ; « Nerval à l’avant de nous »
     Varia :           
    Jacqueline Carroy, « Aurélia au miroir de l’histoire de l’aliénisme et des rêves au xixe siècle » ; Pierre Laforgue, « Chimères de l’Histoire » ; Maria Beliaeva Solomon, « “Où sa main l’entraînait” : la hantise du secondaire dans La Main enchantée », Jean-Louis Cornille, « Première et seconde apparition chimérique de Nerval dans l’œuvre d’Antonin Artaud » ; Guy Barthèlemy, « L’Orient viril dans le Voyage en Orient de Nerval » ; Vincent Mugnier, « Le Baïram selon Nerval ou la puissance orientale » ; Jean-Nicolas Illouz, « Une géognosie fantastique : lecture du sonnet À Made Sand » ; Filip Kekus, « Poésie et contrebande : Le Contrebandier de Sand et El Desdichado de Nerval » ; Henri Bonnet, « Érythréa ou “la renaissance orientale” selon Nerval » ; Paul Bénichou, « [Les Chimères de Nerval] », texte établi et présenté par Bertrand Marchal  
    Comptes rendus et réflexions critiques par Esther Pinon ; Jean-Nicolas Illouz ; Henri Scepi.        
    Année bibliographique (par Jean-Nicolas Illouz).  

    https://classiques-garnier.com/revue-nerval.html
     
     
     
  9.  Revue Nerval, n°4, dirigé par Jean-Nicolas Illouz et Henri Scepi, Paris, éditions Classiques Garnier, 2020, 398 p.
     Jean-Nicolas Illouz et Henri Scepi, « Éditorial »
     
    Résonances. Autour de l’Orient nervalien (dir. Sarga Moussa) Henri Bonnet, « Les Arméniens dans le Voyage en Orient de Nerval » ; Ridha Boulaâbi, « Les langues orientales dans le Voyage en Orient, entre confusion et felix culpa » ; Annick Gendre, « D’un cheminement poïétique : l’île de Roddah » ; Kan Nozaki, « Nerval et les paradoxes sur les pyramides » ; Michael Bernsen, « Un nouvel Orphée en Orient. Nerval ou la mise en question d’un mythe européen fondateur » ; Sarga Moussa, « Présence de Nerval dans le Voyage en Égypte de Gautier » ; Jessica Desclaux, « Nerval, Barrès : d’un Orient l’autre » ; Daniel Lançon, « La Rose de Choubrah, l’expérience nervalienne selon Gabriel Bounoure, Le Caire (1956-1959) ».
     Rencontres :
     
    François Cornilliat « “Du sein des ténèbres muettes” (ou “séparer les combattants”) » ; Claude Mouchard, « Lafcadio Hearn, Note on some French Romantics (Life and literature, 1919) » ; Michiko Asahina, « Hommage à Yasuo Irisawa : vibrato »                                            
    Varia : 
       
    Gérard de Nerval, « Poètes décriés », La Tribune romantique, 29 avril 1830 (p. 214-236), Texte présenté, établi et annoté par Emmanuel Buron ; Emmanuel Buron , « “Pensée de poésie” : les “formes de style” du XVIe siècle et la poétique des odelettes de Nerval » ; Dominique Kuntz, « De l’automatisme des impressions à une contre-épreuve poétique : les discours de l’imagination chez Nerval » ; Jean-Didier Wagneur, « Scènes de la (verte) Bohême » ; Piero Latino, « La rose initiatique : de la rose de Dante et des Fidèles d’Amour à la rose de Nerval » ; Pierre Fleury, « Le “doux Franz” et le “doux Gérard” : pour une comparaison entre Schubert et Nerval » ; Antoine Piantoni, « Nerval solo : présence nervalienne dans l’œuvre d’André Hardellet » ; Caroline Narracci, « La déesse sous le voile : de l’Isis de Nerval à l’Iris de Bonnefoy » ; Henri Bonnet, « “Othys” : Sylvie dans la lumière des saisons »  

    Comptes rendus et réflexions critiques par Jean-Nicolas Illouz.  
    Année bibliographique (par Jean-Nicolas Illouz).                 
    https://classiques-garnier.com/revue-nerval.html
     

  10.  Nerval : histoire et politique, Textes réunis et présentés par Jean-Nicolas Illouz, Gabrielle Chamarat, Bertrand Marchal, Henri Scepi, Gisèle Séginger, Paris, éditions Classiques Garnier, coll. « Rencontres », 2018, 428 p.
     Préface de Jean-Nicolas Illouz pour le comité scientifique. Textes de Patrick Labarthe ; Adriana Chimu-Harley ; Emmanuel Buron ; Dagmar Wieser ; Kan Nozaki ; Sarga Moussa ; Philippe Destruel ; Henri Bonnet ; Philippe Kekus ; Marta Kawano ; Gabrielle Chamarat ; Jean-Nicolas Illouz, « “Tu demandes pourquoi j’ai tant de rage au cœur” : écriture et opposition, entre mythe et histoire, des Faux Saulniers à Angélique » ; Gisèle Séginger ; Keiko Tsujikawa ; Françoise Sylvos ; Pierre Loubier ; Jean-Marie Roulin ; Sylvain Ledda ; Jean-Marc Vasseur ; Jacques Bony.                      
  11. Romantisme, n°184, 2019 / 2, « L’hymen des arts », dirigé par Jean-Nicolas Illouz, Paris, Armand Colin, 2019, p. 5-106.
     Préface de Jean-Nicolas Illouz.  Textes de : Bernard Vouilloux, « Unions mouvementées » ; Jean-Nicolas Illouz, « Un poème typo-litho-graphique : Mallarmé, Redon, Un coup de dés jamais n’abolira le hasard » ; Evanghelia Stead, « Une lithographie singulière d’Emil Nolde pour le Faust de Goethe » ; Guy Ducrey, « Littérature, danse, cinéma : Une lecture moderne des Souliers rouges d’Andersen (1845) » ; Nicolas Valazza, « “Elle dansa et plut à Hérode : les arts d’incarner Salomé » ; Claire Gheerardyn, « Les nouveau poèmes de Rilke : effleurer la sculpture de Rodin » ; Cyril Barde, « L’hymen des arts dans le livre Art Nouveau : amour de loin et union libre » ; Marie Shaw, « Déplacements de la poésie ? Nijinski, Delaunay,Duchamp »                        
  12. Direction, avec Francine Ricieri (université de Sao Paulo), d’un numéro, intitulé Dons du poème (rencontres poétiques entre France et Brésil), de la revue en ligne Revista Texto Poético, v. 15, n° 28, 2019.
     http://textopoetico.emnuvens.com.br/rtp/issue/view/38   

    Textes de Gilles Abes ; Anne-Emmanuelle Berger, « Donner sa langue aux chiens » ; Eduardo Veras, Adrien Cavallaro, « “Un petit livre de critique – oh de critique ! d’exaltation plutôt” : ethos critique et configuration anthologique des Poètes maudits » ; Jean-Nicolas Illouz, « Mallarmé, une poétique du don » ; Solenn Dupas, « Entre dire et voir : offrandes poétiques aux “Maîtres” du symbolisme pictural » ; Francine Ricieri ; Pablo Simpson, 429 p. (textes en français et en portugais).   
      

  13. Revue Nerval, n°5, dirigé par Jean-Nicolas Illouz et Henri Scepi, Paris, éditions Classiques Garnier, 2021. Jean-Nicolas Illouz et Henri Scepi, « Éditorial »
     
     Nerval conteur (dir. Jean-Nicolas Illouz et Henri Scepi) :     
    Introduction, par Jean-Nicolas Illouz et Henri Scepi ; Brigitte Buffard-Moret, « “Anciennes ballades” et “vieilles légendes” dans l’œuvre de Nerval : si la chanson m’était contée… » ; Filip Kekus, « Nerval, Dumas : l’art du conte à l’époque de la littérature industrielle » ; Edoardo Costadura, « Jemmy de Nerval  : une “réponse” aux Natchez de Chateaubriand ? » ; Gabrielle Bornancin-Tomasella, « Octavie ou la cérémonie refusée. Variations nervaliennes sur Le Songe de Poliphile de Francesco Colonna » ; Guy Barthèlemy, « La refonte du conte : l’imaginaire de la pierre et du feu dans l’Histoire de la Reine du Matin et de Soliman, prince des génies » ; Vincent Mugnier, « Rhapsodies orientales : arabesques narratives et broderies existentielles » ; Bertrand Vibert, « D’un conteur l’autre : Henri de Régnier lecteur de Gérard de Nerval. À propos d’une préface (1920) pour La Main enchantée, histoire macaronique (1832) »/ 
     Rencontres : 
     
    Chetro De Carolis et Simone Dubrovic, « Essai d’une traduction en italien des Chimères de Nerval » ; Claude Mouchard, « Le soulèvement des Chimères ».  
    Varia  :
     
    Daniel Lançon, « La permanence de Nerval dans les écrits et la pensée d’Yves Bonnefoy » ; Magdalena Siwiec, « Nerval et le Romantisme polonais » ; Mary Jane Cowles, « Mariage et marionnettes : de l’acteur au spectateur dans Les Nuits du Ramazan » ; Pierre Fleury, « “Elle phrasait !” Ambiguïtés du phrasé nervalien » ; Martin Mees, « Littérature, folie, normes : retour de Foucault à Nerval » ; Henri Bonnet, « Vues et visions de Florence »
     Édition de textes :
     
    Gérard de Nerval, « Poètes décriés (Ier article) », La Tribune romantique, 29 avril 1830, p. 114-121, Texte présenté, établi et annoté par Emmanuel Buron ; Gérard de Nerval, « Boleslas Ier surnommé Chrobry le Grand […] Chant historique mis en vers français par M. Gérard », dans J. U. Niemcewicz, La Vieille Pologne […], 1833. Texte établi et
     Comptes rendus et réflexions critiques :
     
    Antoine Hummel, CR : Nathalie Quintane, Ultra-Proust, Paris, La Fabrique, 2018, 182 p.
     Gabrielle Bornancin-Tomasella
     Henri Scepi
     Année bibliographique
      
    https://classiques-garnier.com/revue-nerval.html

 

ARTICLES
  1. « Nerval. Savoir et Mélancolie. Autour de l’hermétisme des Chimères », in Gérard de Nerval, « Les Filles du feu », « Aurélia » : Soleil noir, textes réunis par José-Luis Diaz, actes du colloque d’agrégation des 28 et 29 novembre 1997, Société des études romantiques, Paris, SEDES, 1997,p. 125-131.
      
  2. Articles sur le « Symbolisme », « Gustave Kahn », « René Ghil », « Stuart Merrill », « Henri de Régnier », « Vielé-Griffin » et « Catulle Mendès », in Michel Jarrety (dir.), Dictionnaire de Poésie moderne et contemporaine, Paris, PUF, 2001. 
      
  3. « Nerval : langue perdue, prose errante (à propos des Chansons et légendes du Valois) », Sorgue, n°4, 2002, p. 15-25.
     
  4. « Nerval, entre vers et prose », in Jean-Nicolas Illouz et Jacques Neefs (dir.), Crise de Prose, Saint-Denis, PUV, 2002, p. 73-88.
     
  5. « La lyre d’Orphée ou le Tombeau des Chimères », Littérature, n°127, septembre 2002, p. 71-85.
     
  6. « Nerval : d’un théâtre à l’autre », in Jean-Nicolas Illouz et Claude Mouchard (dir.), Clartés d’Orient : Nerval ailleurs, Paris, éditions « Laurence Teper », 2004, p. 99-136.
     
  7. « Une théorie critique du Romantisme : Sylvie de Nerval », in Christine Montalbetti et Jacques Neefs (dir.), Le Bonheur de la littérature : variations critiques pour Béatrice Didier, Paris, PUF, 2005, p. 219-227.
     
  8. « Les manifestes symbolistes », Littérature, n°139, septembre 2005, p. 93-114.
     
  9. « Nerval, “sentimental” et “naïf” : l’idylle, l’élégie et la satire dans Sylvie », Europe, n°935, mars 2007, p. 122-141.
     
  10. « Nerval et les limbes », préface au livre de Keiko Tsujikawa, Nerval et les limbes de l’histoire. Lecture des « Illuminés », Genève, Droz, 2008, p. IX-XX.
     
  11. « Fragments d’un discours sur la mort : éloge funèbre, tombeaux et écriture du deuil dans l’œuvre de Mallarmé », in Alain Génetiot (dir.), L’Éloge lyrique, Nancy, Presses universitaires de Nancy, 2008, p. 375-390.
     
  12. « Mallarmé : “à une tombe ou à un bonbon” : éthique et poétique du don (à propos des Loisirs de la poste et autres Récréations postales) », in Jean-Nicolas Illouz (dir.), L’Offrande lyrique, Paris, Hermann, 2009, p. 221-239.
     Texte traduit en portugais par Francine Ricieri dans la revue : Revista Texto Poético, 2019
     
  13. « Nerval : l’Orient intérieur », in Patrick Née et Daniel Lançon (dir.), L’Ailleurs depuis le Romantisme. Essai sur les littératures en français, Paris, Hermann, 2009, p. 55-83.
     
  14. « Rimbaud : mémoire de l’idylle », in Steve Murphy (dir.), Lectures des « Poésies » et d’« Une saison en enfer » de Rimbaud, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2009, p. 57-72.
     
  15. « Les manifestes symbolistes », Revue des Sciences Humaines, n°295, 2009, p. 165-188.
     
  16. « Les religions de Nerval », in Jacques Neefs (textes réunis et présentés par), Savoirs en récits, t. II, Éclats de savoir : Balzac, Nerval, Flaubert, Verne, les Goncourt, Saint-Denis, PUV, coll. « Manuscrits modernes », 2010, p. 49-69.
     
  17. « Nerval, poète renaissant », Littérature, n°158, juin 2010, p. 5-19. (Article traduit en portugais par Marta Kawano, et publié, sous le titre « Nerval, poeta do renascimento », dans la revue Literatura e Sociedade, Brésil, Université de Sao Paolo, n° 17-18, 2012, p. 14-29.)
     
  18. Notices « Corbière », « Cros », « Lyrisme », « Mallarmé », « Musicalité », « Symbolisme », « Voix », in Arnaud Bernadet et Steve Murphy (dir.), Dictionnaire Verlaine, Paris, éditions Garnier, à paraître.
     
  19. « “sur le nom de Paphos” : Mallarmé et le mystère d’un nom », in Olivier Bivort (dir.), La Littérature symboliste et la langue, Paris, éditions Garnier, 2012, p. 89-110.
     
  20. « L’Après-midi d’un faune et l’interprétation des arts : Mallarmé, Manet, Debussy, Gauguin, Nijinski », Littérature, n°168, déc. 2012, p. 1-18.
     
  21. « Portraits de l’artiste en poète anti-lyrique », Textes et documents pour la classe, numéro sur « le Lyrisme » dirigé par Jean-Michel Maulpoix, juin 2013, p. 36-37.
     
  22. « “Un mille-pattes romantique” : Aurélia de Gérard de Nerval ou le Livre et la Vie », Romantisme, n° 161, 2013, p. 73-86.
     Article traduit en japonais par Keiko Tsujikawa, et publié dans l’ouvrage collectif dirigé par Atsuo Morimoto, intitulé La représentation de la vie et la modernité : autobiographie, fiction et sciences, (Seihyousyou no kindai : jiden, fiction, gakuchi), Tokyo, Librairie Suiseisha, 2014.
     
  23. « Quelque chose comme les lettres… », dans Hélène Merlin-Kajman et François Cornilliat, Littérature : où allons-nous  ?, actes du colloque organisé par le mouvement Transitions (3-5 octobre 2012), publiés en ligne en 2014 : http://www.mouvement-transitions.fr/civilites/colloque-qlitterature-ou-allons-nousq/802-civilites-qlitterature-ou-allons-nousq-abus-de-langage-illusion-de-continuite-apres-la-revolution
     
  24. « Nerval et Baudelaire devant Nadar », in Baudelaire et Nerval : poétiques comparées, actes du colloque international de Zürich (25-27 octobre 2007), Études réunies par Patrick Labarthe et Dagmar Wieser, avec la collaboration de Jean-Paul Avice, Paris, Honoré Champion, 2015, p. 83-102 ; et publication en ligne en 2011 sur le site « Phlit », répertoire de Photolittérature ancienne et contemporaine : http://phlit.org
     
  25. « Œuvre fragmentaire et livre-chimère : note sur la composition des Filles du feu », dans Nerval, Œuvres complètes, tome XI, Les Filles du feu, édition de Jean-Nicolas Illouz avec la participation de Jean-Luc Steinmetz, Paris, éditions Garnier, 2015, p. 9-24.
     
  26. « “Tu demandes pourquoi j’ai tant de rage au cœur” : écriture et opposition, entre mythe et histoire, des Faux Saulniers à Angélique », in Nerval : histoire et politique, Gabrielle Chamarat, Jean-Nicolas Illouz, Mireille Labouret, Bertrand Marchal, Henri Scepi, Gisèle Séginger (dir.), Paris, éditions Classiques Garnier, coll. « Rencontres », 2018, p. 189-207.
     
  27. « Le Pari de Mallarmé. Note sur le livre de Quentin Meillassoux, Le Nombre et la sirène. Un déchiffrage du Coup de dés de Mallarmé », Littérature, décembre 2014, p. 129-139.
     Article traduit en anglais par Rainer J. Hanshe et republié en français et en anglais dans la revue en ligne Hyperion, on the future of aesthetics, vol. X, On Mallarmé, part. II, curated by guest editor Kari Hukkila, Contra mundum Press, Winter 2017, p. 88-102 et p. 103-117.
     
  28. « Mallarmé proselibriste », revue en ligne Hypérion, on the future of aesthetics, vol. IX, n°3, winter 2015, On Mallarmé, part. I, curated by guest editor Kari Hukkila, p. 140-160.
     Texte repris dans L’Utopie de l’art. Mélanges offerts à Gérard Dessons, sous la direction d’Arnaud Bernadet, Olivier Kachler et Chloé Laplantine, Paris, éditions Classiques Garnier, 2020, p. 175-190.
     
  29. « Les Impressionnistes et Stéphane Mallarmé », RHLF, 2016, n°4, p. 855-866.
     Article traduit en portugais : Illouz, Jean-Nicolas, "Os impessionistas e Stéphane Mallarmé", tradução de Maria de Jesus Cabral e Bruno Anselmi Matangrano, In Maria de Jesus Cabral, Bruno Anselmi Matangrano (org.), Le Mouvement symboliste dans la littérature et les autres arts, revista discente da área de Francês, São Paulo, Universidade de São Paulo, déc. 2016.
     
  30. Article « Nerval » dans le Dictionnaire de l’autobiographie française et francophone (dirigé par Françoise Tenant, comité de pilotage : Jean-Louis Jeannelle, Michel Braud, Véronique Montémont et Philippe Lejeune), Paris, Champion, 2017, p. 577-578.
     
  31. « Nerval conteur (à propos de Contes et facéties) », revue Féeries [En ligne], 14 | 2017, mis en ligne le 31 juillet 2017. URL : http://feeries.revues.org/1047
     
  32. « La Bohême di Nerval : rapsodia per un Destino », Préface, traduite en italien par Chetro De Carolis, à l’édition italienne de Nerval, Petits châteaux de Bohême  : Nerval, Piccoli Castelli di Bohême, traduit par Chetro de Carolis, raffaelieditore.com, 2017.
     
  33. « L’hymen des arts. L’Après-midi d’un faune  : Mallarmé, Manet, Debussy, Gauguin, Nijinsky », dans le catalogue de l’exposition Faune fais-moi peur ! Images du faune de l’Antiquité à Picasso (dir. Ivonne Papin-Drastik), 7 juillet-7octobre 2018, Silvana Editoriale, Musée de Lodève, 2018, p. 220-229.
     Article traduit en portugais dans les actes du colloque Le Symbolisme et les arts (5e Coloquio international de Poesia  : o simbolismo, as artes) organisé par l’université de Sao-Paulo (Brésil) par les professeurs Maria de Jésus Cabral (université de Lisbonne), Annie-Gisèle Fernandès (université de Sao Paolo), Bruno Anselmi Mantagrano (Université de Sao-Paolo).
     
  34. « Bohème, fugue et rhapsodie : La Bohême galante et les Petits châteaux de Bohême de Nerval », dans Sylvain Ledda et Gabrielle Chamarat (dir.), Nerval écrivain. Hommage à Jacques Bony, Namur, Presses universitaires de Namur, 2019, p. 247-262.
     
  35. « L’Hymen des arts. Pluralité esthétique et modernité », Romantisme, n° 184, 2019/2, p. 5-9.
     
  36. « Un poème typo-litho-graphique : Mallarmé, Redon, Un coup de dés jamais n’abolira le hasard », Romantisme, n°184, 2019, p. 20-31.
     
  37. « Une géognosie fantastique : lecture du sonnet À Made Sand », Revue Nerval, n°3, 2019, p. 221-242.
     
  38. « Rousseau, Schiller, Nerval », Préface pour le dossier Nerval « naïf » et « sentimental », Revue Nerval, n°3, 2019, p. 17-24.
     
  39. « L’imagination de la Terre et des pierres dans l’œuvre de Nerval », dans Pierre Glaudes, Claude Reichler, Baldine Saint Girons (dir.) « Avoir une âme pour les pierres » : Arts, sciences et minéralité, du tournant des Lumières au Crépuscule du Romantisme. À paraître.
     
  40. « Ritournelle de Corbière : lecture des Rondels pour après », dans Henri Scepi et Jean-Marc Hovasse (dir.), Les Amours jaunes de Tristan Corbière, Actes du colloque d’agrégation publiés en ligne sur le site du CRP19, 2019.
     http://www.crp19.org/filebank/1387cc3e-4699-11ea-86cd-000c29636014/Colloque_Corbiere_16_Illouz_Ritournelle.pdf
     
  41. « Mallarmé, une poétique du don », article publié en français et en portugais dans la revue en ligne de l’université de Sao Paulo, Texte poético, v. 15, n°28, 2019, p. 168-192.
     http://textopoetico.emnuvens.com.br/rtp/issue/view/38  
     http://dx.doi.org/10.25094/rtp.2019n28a632
     
  42. « Noli me legere  : Stéphane Mallarmé, Marcel Broodthaers, Michalis Pichler, Un coup de dés jamais n’abolira le hasard », Po&sie, n°172-173, 2020, p. 211-222.
     
  43. « Mallarmé proselibriste », L’Utopie de l’art. Mélanges offerts à Gérard Dessons, sous la direction d’Arnaud Bernadet, Olivier Kachler et Chloé Laplantine, Paris, éditions Classiques Garnier, 2020, p. 175-190.
     
  44. « Une “prose de diamant” : formes et valeurs de la prose dans Une saison en enfer de Rimbaud », Parade sauvage, n°31, 2020, p. 141-156.
     Article traduit en portugais dans la revue brésilienne en ligne Diadormin  :
     
  45. « “Comme un mystère des anciens temps” : Lecture du Christ aux oliviers de Nerval », à paraître dans Hommage à Bertrand Marchal, Paris, José Corti, 2021.
     
  46. « Nerval et Dante », dans Michael Jakob (dir.), Catalogue de l’exposition Dante, à la Fondation Bodmer, MetisPresses, Genève, 2021.
     
  47. « Mallarmé, Raffaëlli : Types de la rue et Chansons bas. Le réel et le symbole », Romantisme, n°189, 2021, p.
     
  48. « Boleslas Ier, surnommé Chorbry le Grand, traduction par Gérard d’un poème de J. U. Niemcewicz, tiré de La Vieille Pologne (1833) », texte présenté et établi par Jean-Nicolas Illouz, Revue Nerval, n°5, 2021.

 

COMPTES RENDUS ET RÉFLEXIONS CRITIQUES
  1. CR de Balzac et le style, Études réunies et présentées par Anne Herschberg Pierrot, Groupe international de Recherches balzaciennes, coll. Du Bicentenaire, SEDES, 1998, 192 p., dans Romantisme, n°104, 1999, p. 114-115.
     
  2. CR de Dagmar Wieser, Nerval : une poétique du deuil à l’âge romantique, Droz, 2004, dans RHLF, octobre 2005, N°4, p. 1038-1039.
     
  3. CR de Emmanuel Godo, Nerval ou la raison du rêve, cerf, 2008, dans RHLF, 2009.
     
  4. CR de René Ghil, De la poésie scientifique et autres écrits, Textes choisis, présentés et annotés par Jean-Pierre Bobillot, Grenoble, Ellug, 2008, dans Fabula, mars 2009 : 
    http://www.fabula.org/revue/document4951.php
     
  5. CR de Steve Murphy, Rimbaud et la Commune. Microlectures et perspectives, Éditions Classiques Garnier, Études rimbaldiennes, 4, 2010, 916 p., dans Europe, août 2010.
     
  6. « Au tout-venant des jours dans le chanté des mots », CR de Jean-Luc Steinmetz, Tristan Corbière. « Une vie à-peu-près », Paris, Fayard, 2011, 525 p., dans nonfiction.fr, juillet 2011 :
    http://www.nonfiction.fr/article-4850-au_tout_venant_des_jours_dans_le_chante_des_mots.htm
     
  7. « Spectres du nom et inventions de soi : la Généalogie fantastique de Gérard de Nerval », CR de Sylvie Lécuyer, La Généalogie fantastique de Gérard de Nerval, Transcription et commentaire du manuscrit autographe, « Études nervaliennes et romantiques, XIV », Presses universitaires de Namur, 2011, 125 p. : 
    http://www.fabula.org/revue/document6495.php
     
  8. CR de Solenn Dupas, Poétique du second Verlaine. Un art du déconcertement entre continuité et renouvellement (Paris, éditions Classiques Garnier, coll. « Études romantiques et dix-neuviémistes », 2010, 485 p.), publié dans Revue Verlaine, n°11, décembre 2013, p. 335-338.
     
  9. Réflexion critique sur le livre de Quentin Meillassoux, Le Nombre et la Sirène. Un déchiffrage du Coup de dés de Mallarmé, Littérature, décembre 2014, p. 129-139.
     
  10. CR de Veronica Estay Stange, Sens et musicalité. Les voix secrètes du symbolisme, Paris, Garnier, 2014, 574 p., dans Romantisme, 2015.
     
  11. CR de Pierre Fleury, Nerval et Schumann, la folie en partage, Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, coll. « Intempestives », 2018, 162 p., dans Revue Nerval, 2019, n°3, p. 345-348.
     
  12. Réflexion critique sur le film de Jean-Paul Civeyrac, Mes Provinciales, 2018, dans Revue Nerval, 2019, n°3.
     
  13. CR de Filip Kekus, Nerval fantaisiste, Paris, Classiques Garnier, 2019, 837 p., dans Revue Nerval, n°4, 2020.
     
  14. CR de Jean-Claude Mathieu, Les Fleurs du Mal. La Résonance de la vie, Paris, José Corti, 2020, 615 p. dans Romantisme
     
  15. CR de Michel Collot, Gérard de Nerval. Du réel à l’imaginaire, Paris, Hermann, 2020, 210 p. dans RHLF, 2021.

 

TRADUCTION
  1. Traduction de poèmes de deux écrivains japonais contemporains, pour la revue Po&sie, n°100, « Présence de la poésie japonaise », juin 2002 (numéro dirigé par Claude Mouchard) : poèmes de TSUJI, poèmes de Kazuko Shiraishi, en collaboration avec Keiko Tsujikawa.
     
  2. Traduction (en collaboration avec Keiko Tsujikawa) d’un article de Toyomi Armai, « La poésie féminine au Japon », Po&sie, n°100, juin 2002.
     
  3. Traduction (en collaboration avec Keiko Tsujikawa) d’un poème de Yasuo Irisawa recueilli dans « Clartés d’Orient » : Nerval ailleurs, Paris, Laurence Teper, 2004.
     
  4. Traduction en collaboration avec Michiko Asahina d’une étude de Michiko Asahina intitulée « Hommage à Yasuo Irisawa : vibrato » accompagnée de la traduction de deux poèmes de Yasuo Irisawa, « Mon Izumo », et « Au bord de la mer d’airain », Revue Nerval, n° 4, 2020.

 

ORGANISATION

DE CONGRÈS, COLLOQUES,

JOURNÉES D’ÉTUDES, SÉMINAIRES

 

  1. Crise de prose, Journées d’étude organisées par Jean-Nicolas Illouz et Jacques Neefs les 16 et 17 juin 2000 à l’Université Paris VIII.
     
  2. « Clartés d’Orient » : Nerval ailleurs, colloque international entre l’Europe et le Japon, organisé par Jean-Nicolas Illouz et Claude Mouchard, les 20, 21 et 22 juin 2002, à l’Université Paris VIII et au Musée d’art et d’histoire de Saint-Denis.
     
  3. L’Offrande lyrique, colloque organisé par Jean-Nicolas Illouz, les 26, 27, 28 septembre 2007, à l’Université Paris VIII et au Musée d’art et d’histoire de Saint-Denis.
     
  4. 29 novembre 2008 : organisation, avec Jean-Luc Steinmetz, d’une journée d’étude sur Nerval dans le cadre du séminaire du Centre de recherche sur la littérature du XIXe siècle (Paris III – Paris IV) dirigé par André Guyaux et Paolo Tortonese.
    Programme : Patrick Labarthe, « Nerval et la poétique des ruines » ; Maxime Abolgassemi, « “Le hasard fait d’étranges choses” : Nerval et le hasard objectif » ; Michel Brix, « Dans les marges de l’œuvre nervalienne : l’édition des Monténégrins » ; Dagmar Wieser, « Nerval ou “ce qui est sentiment pour nous autres français” : l’émotion et son lieu » ; Keiko Tsujikawa, « Nerval et les limbes de l’histoire. Lecture des Illuminés » ; Jean-Nicolas Illouz, « Les religions de Nerval ».
     
  5. Membre du comité de pilotage du congrès 2009 de la Société des études romantiques et dix-neuviémistes (SERD) : « Les religions du XIXe siècle ».
     
  6. 14 novembre 2009 : organisation, avec Jean-Luc Steinmetz, d’une matinée d’étude sur Nerval dans le cadre du séminaire du Centre de recherche sur la littérature du XIXe siècle (Paris III – Paris IV) dirigé par André Guyaux et Paolo Tortonese.
    Jean-Luc Steinmetz, « Les rêves dans Aurélia » ; Régine Borderie, « Bizarre et vie privée dans l’œuvre en prose de Nerval » ; Henri Scepi, « Dire le réel : retours et détours du biographique (Les Illuminés) » ; Jean-Nicolas Illouz, « Nerval, poète renaissant ».
     
  7. 8 octobre 2010 : journée d’étude sur La Communauté à l’œuvre, organisée par Céline Guillot et Jean-Nicolas Illouz, dans le cadre des programmes de l’axe « Poétique et historicité » que je dirige au sein de l’équipe Littérature et histoires, EA1579.
     
  8. 4 décembre 2010 : organisation, avec Jean-Luc Steinmetz, d’une matinée d’étude sur Nerval dans le cadre du séminaire du Centre de recherche sur la littérature du XIXe siècle (Paris III – Paris IV) dirigé par André Guyaux et Paolo Tortonese.
    Programme : Jean-Nicolas Illouz, « la poésie à l’épreuve de la photographie : les portraits daguerréotypés de Nerval » ; Henri Scepi, « Nerval et la poésie sibylline » ; Emmanuel Buron, « Autour du Choix des poésies de Ronsard […] ».
     
  9. 2 décembre 2011 : organisation d’une matinée d’étude sur Nerval dans le cadre du séminaire du Centre de recherche sur la littérature du XIXe siècle (Paris III – Paris IV) dirigé par André Guyaux et Paolo Tortonese.
    Programme : – Henri Bonnet, « Les inspirations apocalytpiques dans l’œuvre de Nerval » ; Dagmar Wieser, « Le voyage d’hiver de Gérard de Nerval (les traductions de l’allemand) » ; Loïc Le Denmat, « Nerval et l’école d’Alexandrie ».
     
  10. 16 novembre 2012 : organisation d’une après-midi d’étude sur Nerval dans le cadre du séminaire du Centre de recherche sur la littérature du XIXe siècle (Paris III – Paris IV) dirigé par André Guyaux et Paolo Tortonese.
    Programme : Jean-Luc Steinmetz, « L’espace dans Les Chimères » ; Jacques-Rémi Dahan, « Nerval, Nodier : fécondité du désappointement » ; Jean-Nicolas Illouz : « “un mille-pattes romantique” : Aurélia de Gérard de Nerval ».
     
  11. 15 novembre 2013 : organisation d’une après-midi d’étude sur Nerval dans le cadre du séminaire du Centre de recherche sur la littérature du XIXe siècle (Paris III – Paris IV) dirigé par André Guyaux et Paolo Tortonese.
    Programme : Violaine Boneu, « Nerval, l’idylle ou l’écriture obstinée » ; Henri Scepi, « L’essayisme de Nerval dans Les Nuits d’octobre » ; Dagmar Wieser, “Prémisses du délire : le “concernement” dans Aurélia.
     
  12. Membre du comité scientifique du colloque Mallarmé herméneute, organisé par Thierry Roger, en novembre 2013.
     
  13. Co-organisateur du colloque Nerval : histoire et politique, 5-7 juin 2014. Colloque organisé par le Centre de recherche sur les poétiques du xixe siècle (université Sorbonne nouvelle – Paris 3), le Centre d’étude de la langue et des littératures françaises (université Paris-Sorbonne), le laboratoire « Littérature, histoires, esthétique » (université Paris 8 – Vincennes – Saint-Denis), le Centre des sciences de la littérature française (université Paris Ouest – Nanterre – La Défense), le laboratoire « Lettres, idées, savoirs » (université Paris Est – Créteil – Val-de-Marne), le Centre de recherche « Littérature, savoirs et arts » (université Paris Est – Marne-la-Vallée).
     
  14. Membre du comité scientifique du colloque Modalités et enjeux de l’écriture subversive, sous la direction de Kamel Feki et Moez Rebai (Université de Sfax, Tunisie).
     
  15. 12 décembre 2014 : organisation d’une après-midi d’étude sur Nerval dans le cadre du séminaire du Centre de recherche sur la littérature du XIXe siècle (Paris III – Paris IV) dirigé par André Guyaux et Paolo Tortonese. 
    Programme : Jean-Nicolas Illouz, « Œuvre fragmentaire et Livre-Chimère. Note sur la composition des Filles du feu » ; Filip Kekus, « Persona fantaisiste dans l’œuvre de Nerval » ; Sylvain Ledda, « Nerval et les genres dramatiques ».
     
  16. 20 novembre 2015 : organisation d’une après-midi d’étude sur Nerval dans le cadre du séminaire du Centre de recherche sur la littérature du XIXe siècle (Paris III – Paris IV) dirigé par André Guyaux et Henri Scepi. 
    Programme : Gabrielle Chamarat, « Autour du réalisme des Nuits d’octobre » ; Pierre Laforgue, « L’épisode d’Adoniram dans le Voyage en Orient : métallurgie des temps bibliques à l’époque du romantisme industriel » ; Hélène Laplace-Claverie, « Qu’est-ce qu’un drame-légende ? Choix dramaturgiques et scéniques dans L’Imagier de Harlem  » ; Adriana Chimu-Harley, « Nerval, Artaud, Derrida : théâtralité, clôture de la représentation, ironie ».
     
  17. Novembre 2016 : organisation d’une après-midi d’étude sur Nerval dans le cadre du séminaire du Centre de recherche sur la littérature du XIXe siècle (Paris III – Paris IV) dirigé par André Guyaux et Henri Scepi. 
    Programme : Michel Collot, « Défense et illustration des droits de l’imaginaire » ; Aurélie Foglia-Loiseleur, « Nerval ou la chimère du moi » ; Aurélia Moïoli, « Les arabesques de Nerval : une théorie romantique de l’imagination créatrice ».
     
  18. 10 novembre 2017 : organisation d’une après-midi d’étude sur Nerval dans le cadre du séminaire du Centre de recherche sur la littérature du XIXe siècle (Paris III – Paris IV) dirigé par André Guyaux et Henri Scepi.
    Programme : Daniel Sangsue « Trente ans après : le récit excentrique nervalien revisité » ; Pierre Loubier, « Nerval satiriste » ; Jean-Nicolas Illouz, « Bohème, fugue, et rhapsodie : La Bohême galante et les Petits châteaux de Bohême ».
     
  19. 16 novembre 2018 : organisation d’une après-midi d’étude sur Nerval dans le cadre du séminaire du Centre de recherche sur la littérature du XIXe siècle (Paris III – Paris IV) dirigé par André Guyaux et Henri Scepi. 
    Programme : Jacqueline Carroy, « « Aurélia au miroir de l’histoire de l’aliénisme et des rêves au xixe siècle » ; Henri Scepi, « Fictions de l’origine » ; Jean-Nicolas Illouz, « Une géognosie fantastique : lecture du sonnet À Made Sand ».
     
  20. Organisation d’une journée d’étude sur « Le naïf et le sentimental », dans le cadre des programmes du CRP 19 (Sorbonne Nouvelle), du séminaire du Centre de recherche sur la littérature du XIXe siècle (Paris III – Paris IV), et du laboratoire « Littérature, Histoires, Esthétique » (Paris 8). 
    Programme : Jean-Nicolas Illouz, « Rousseau, Schiller, Nerval » ; René-Marc Pille, « Histoire d’un malentendu : la traduction du terme schillérien sentimentalisch par sentimental » ; Dagmar Wieser, « Schiller, Heine, Nerval : la naïveté romantisée » ; Cécile Gauthier, « Échos du récit villageois dans Sylvie  : scènes de retour au pays » ; Esther Pinon et Sylvain Ledda, « Le poète et les faiseurs : Nerval, dramaturge naïf ? » ; Jean-Claude Pinson, « Nerval à l’avant de nous ».
      
  21. Membre du comité scientifique du colloque L’entretien du ciel et de la terre : Anges et poésie du Moyen Âge à nos jours (8-9 avril 2020), (Alain Génetiot et Camille Venner, dir.), colloque organisé par le laboratoire Littératures, Imaginaires, Sociétés (Université de Lorraine, LIS, EA 7305).
     
  22. Membre du comité scientifique du colloque sur Gustave Geffroy organisé par Pierre-Henry Frangne et Patricia Plaud-Dilhuit, à l’université Rennes 2, 14-15 mai 2020.
     
  23. 15 novembre 2019 : organisation de la séance Nerval du séminaire du Centre de recherche sur la littérature du XIXe siècle (Sorbonne Université – Sorbonne Nouvelle) dirigé par Pierre Glaudes et Éléonore Reverzy. 
    Programme : Dominique Kunz Westerhoff, « De l’automatisme des impressions à une contre-imprimerie poétique : les discours de l’imagination chez Nerval » ; Dagmar Wieser, « Nerval traducteur : cris et soupirs » ; Jean-Didier Wagneur, « Scènes de la verte Bohême »
     
  24. Création en 2019 d’un Séminaire de master et doctorat intitulé « Livre d’artiste, livre-objet, livre-fétiche ».
    Séminaire dirigé par Jean-Nicolas Illouz (université Paris 8), Claude Imbert (ENS), et Ségolène Le Men (université Paris Nanterre). Séminaire rattaché à l’équipe « Littérature, histoires, esthétique » de l’université Paris VIII ; au Labex Les Passés dans le présent de l’université Paris Nanterre et au groupe Les Bibliothèques d’artistes  ; à l’équipe « Art, création, cognition » de l’ENS. [programme en partie interrompue par l’épidémie Covid] Programme 2019-2020 : – Mercredi 22 janvier : Ségolène Le Men, « Le livre illustré, entre art, création et cognition : l’exemple du livre romantique comme musée d’images » ; Claude Imbert, « La voie des masques (Levi-Strauss, 1975) : livre d’artiste ou Comment écrire l’art amérindien ?  ». – Mercredi 29 janvier : Jean-Didier Wagneur, « Richard Lesclide (1825-1892), Trajectoire d’un éditeur d’art » ; Jean-Nicolas Illouz, « L’Après-midi d’un faune et “l’hymen des arts” ». – Mercredi 5 février : Jean-Nicolas Illouz, « Noli me legere : Stéphane Mallarmé, Marcel Broodthaers, Michalis Pichler, Un coup de dés jamais n’abolira le hasard » ; Jean-Philippe Antoine, « Fétiche de la lecture : Marcel Broodthaers et Josef Strau ». – Mercredi 12 février : Pierre-Henry Frangne, « Autour du Livre “Instrument spirituel” : Contradiction, suspension, circulation » ; Jean-Nicolas Illouz, « Un poème typo-lithographique : Mallarmé, Redon, Un coup de dés ». – Mercredi 11 mars : Serge Linarès, Les manuscrits enluminés de René Char ; Henri Scepi [sujet à préciser]. – Mercredi 18 mars : Hélène Védrine, « Pour une harmonie “contre-tendue” : quelques exemples d’illustrations pour Les Fleurs du mal » ; Clément Dessy, « Le livre nabi, un territoire de rivalités et de connivences entre peintres et écrivains ». – Mercredi 25 mars : Table ronde : Le design du livre. Histoire et perspectives contemporaines. Modération par Anne Sophie Aguilar (Pôle Métiers du livre, Université Paris Nanterre). Claire Brunet (ENS Cachan) et Catherine Geel (ENS Cachan et Commissaire pour la France à la triennale de Milan en 2019 : Écrire l’histoire du design  ; Elodie Boyer et Sébastien Morlighem : Les Éditions Non Standard. – Mercredi 1er avril : Présentation de travaux de doctorants : Marina Kozlova, Poétique du « tableau urbain » : poésie et peinture dans l’œuvre de Rodenbach et de Verhaeren ; Rivka Susini, Horizons de l’illustration symboliste francophone (1880-1924). – Mercredi 8 avril : Christian Doumet, « Sur Stèles de Segalen » ; Julien Schuh, « Entre Bible et Grimoire : le livre selon Jarry ». – Mercredi 22 avril : Cyril Barde, « Les éditions Deman : vers libre et Art Nouveau ».
     
  25. 10 novembre 2020. Organisation d’une séance de séminaire autour de Claude Mouchard, intitulée Claude Mouchard : Écrire avec, dans le cadre du séminaire de l’Unité de recherche Fabrique du littéraire de l’université Paris VIII. 
    Intervenants : Claude Mouchard, Jean-Nicolas Illouz, Augustin Leroy (doctorant), Théophane Mbogué (doctorant dans le cadre des programmes PAUSE d’aide aux scientifiques en exil).
     
  26. 2020-2021. Séminaire « Arts visuels et cultures de l’écrit : sur quelques convergences récentes ». Séminaire dirigé par Jean-Nicolas Illouz (université Paris 8), Claude Imbert (ENS), Ségolène Le Men (université Paris Nanterre), Anne-Sophie Aguilar (Paris-Nanterre, Pôle Métiers du livre). Ce programme interuniversitaire d’un semestre est proposé aux étudiants du Master ARTEC et du Master Création théorique et mondes littéraires (Lettres) de Paris 8 ; il est en outre rattaché aux programmes de recherche de l’équipe Les Bibliothèques d’artistes du Labex Les Passés dans le présent au sein de la COMUE Paris Lumières réunissant les universités Paris 8 et Paris Nanterre, ainsi qu’au séminaire de recherche « Art, création, cognition » de l’ENS (Histoire des arts et Philosophie, Master PSL) et de l’université Paris Nanterre (Histoire des arts et des représentations, EA4414) ouvert à toute personne intéressée.
    Programme 2019-2020 [programme en partie interrompue par l’épidémie Covid] : – 23 septembre 2020 : Jean-Nicolas Illouz, Présentation du séminaire. Conseils bibliographiques. – 30 septembre 2020 : Jean-Nicolas Illouz, « L’hymen des arts. Pluralité esthétique et modernité » (Présentation du dossier du numéro de Romantisme, 2019/2) ; – 7 octobre 2020 : Table ronde : Le design du livre. Histoire et perspectives contemporaines. Modération par Anne Sophie Aguilar. Claire Brunet, et Catherine Geel : Écrire l’histoire du design. Elodie Boyer et Sébastien Morlighem : dialogue autour des Éditions Non Standard ; – 14 octobre 2020 : Jean-Nicolas Illouz : « Stéphane Mallarmé et les impressionnistes » ; 28 octobre 2020 : Jean-Nicolas Illouz, « Mallarmé : livre d’artiste, livre-objet, livre-fétiche » ; – 4 novembre 2020 : Jean-Philippe Antoine, « Figure(s) du temps de George Kubler : une histoire de l’art élargie » ; Claude Imbert, « Francis Bacon, designer et tragédien » ; – 18 novembre 2020 : Dominique Kunz, « Rencontres dermiques » : le Coup de dés selon Lecoultre et Engelberts » ; Michel Collot, « L’espace en partage : Laisses d’André du Bouchet et Pierre Tal Coat » ; – 25 novembre 2020 : Lilie Fauriac, Marie-Cécile Forest (sous réserve), « La bibliothèque Gustave Moreau » ; – 2 décembre 2020 : Jean-Nicolas Illouz, « Sur quelques interprétations plastiques et musicales du Coup de dés de Mallarmé (1) » ; – 9 décembre 2020 : Hélène Védrine, « Pour une harmonie “contre-tendue” : quelques exemples d’illustrations pour Les Fleurs du mal » ; Julien Schuh, « Entre Bible et Grimoire : le livre selon Jarry » ; Christian Doumet, « Sur Stèles de Segalen » ; – 16 décembre 2020, Jean-Nicolas Illouz, « Sur quelques interprétations plastiques et musicales du Coup de dés de Mallarmé (2) » ; 6 janvier 2021 : Ségolène Le Men, « Le tracé des rêves : une expérience cognitive selon Grandville et Hervey de Saint-Denis » ; Clément Dessy, « Le livre nabi, un territoire de rivalités et de connivences entre peintres et écrivains » ; Jean-Nicolas Illouz, « Mallarmé, Raffaëlli : Types de la rue et Chansons bas. Le réel et le symbole ».
     
  27. 12 mars 2021 : organisation de la séance Nerval du séminaire du Centre de recherche sur la littérature du XIXe siècle (Sorbonne Université – Sorbonne Nouvelle) dirigé par Pierre Glaudes et Éléonore Reverzy. 
    Programme : Brigitte Buffard-Moret, « “Anciennes ballades” et “vieilles légendes” dans l’œuvre de Nerval : si la chanson m’était contée… » ; – Jean-Nicolas Illouz « “Comme un mystère des anciens temps” : Lecture du Christ aux oliviers de Nerval » ; Vincent Mugnier, « Rhapsodies orientales : arabesques narratives et broderies existentielles ».

 

 CONFÉRENCES
 

COURS ET CONFÉRENCES DANS DES UNIVERSITÉS ÉTRANGÈRES (PROFESSEUR INVITÉ)

2000 (Japon)
- « Musique du poème dans la période symboliste : Verlaine, Ghil, Mallarmé », conférence à l’Université de Tokyo, à l’invitation de M. Takeshi Tamura, 15 novembre 2000.
- « Nerval et les chansons et légendes du Valois », conférence à l’Université de Tokyo, Société japonaise des études nervaliennes, à l’invitation de M. Takeshi Tamura, 17 novembre 2000.

2005 (Suisse)
- Conférence à l’Université de Zürich, à l’invitation de Patrick Labarthe, 24 juin 2005 : « Nerval, “sentimental” et “naïf” : l’idylle, l’élégie et la satire dans Sylvie ».

2006 (Hongrie)
-Mars 2006 : conférences à l’Eötvös Collegium de Budapest et à l’Université de Szeged, à l’invitation de Mme Enikö Sepsi et de Mme Ilona Kovacs (dans le cadre d’accords ERASMUS), 18-23 mars 2006 : « Des genres lyriques : l’idylle, l’élégie et la satire » ; « Mallarmé : musique du poème » ; « Crise de vers (réflexion sur le vers et le vers libre dans la période symboliste) ».

2007 (Russie)
- Mars 2007 : cours et conférences au Collège universitaire français de Saint-Pétersbourg. 8 séances de 3 heures chacune, sur les sujets suivants : le lyrisme dans la théorie des genres ; le sujet du poème ; le poème et l’idée (à propos de Mallarmé) ; poésie, mythes et religions (à propos de Nerval).

2008 (Russie)
- Février 2008 : cours et conférences au Collège universitaire français de Moscou (8 séances de 3h chacune). « Le lyrisme dans la théorie des genres » ; « Poésie et photographie : Nerval et Baudelaire devant Nadar » ; « Du sujet lyrique : de Hugo à Mallarmé » ; « L’adresse lyrique » ; « Variations sur l’idylle : Nerval, Rimbaud, Mallarmé » ; « Le tombeau poétique » ; « Crise de vers et vers-librisme » ; « Art de la prose, crise de prose et prose-librisme ».

2011 (Hongrie)
- Octobre 2011 : cours et conférences au CIEF de Budapest, 3 séances de 3 heures chacune : « Lyrisme et modernité : – 1. Les genres lyriques dans Sylvie de Nerval ; – 2. Rimbaud, mémoire de l’idylle ; – 3. L’Après-midi d’un faune et l’interprétation des arts.

2012 (Royaume Uni)
- Mars 2012 : « L’Après-midi d’un faune et l’interprétation des arts : Mallarmé, Manet, Debussy, Gauguin, Nijinsky », conférence à l’université d’Edimbourg, à l’invitation du professeur Peter Dayan.

2013 (Japon, Russie, Chine)
- Janvier 2013 : Conférence à l’université de Todaï, à l’invitation du professeur Masanori Tsukamoto : « Nerval et les genres lyriques » ; conférence à l’université Hitotsubashi, à l’invitation du professeur Atsuo Morimoto, « Aurélia de Nerval ou le Livre et la vie ».
- Mars 2013 : cours et conférences au Collège universitaire français de Saint-Pétersbourg (8 séances de 3h chacune). « Le Livre et la vie : Aurélia de Gérard de Nerval » ; « Lyrisme et autobiographie : autour de Sylvie de Nerval » ; « Lyrisme et antilyrisme de Baudelaire à Mallarmé » ; « Les poètes maudits : Tristan Corbière, Arthur Rimbaud, Stéphane Mallarmé » ; «  L’Après-midi d’un faune et l’interprétation des arts, de Mallarmé à Nijinsky » ; « L’Offrande lyrique : Mallarmé et le don du poème » ; « La mise en musique du poème : Mallarmé et Ravel » ; « Mallarmé et Redon ».
- du 5 au 26 mai 2013, séjour d’enseignement à l’université de Xi’an dans le cadre d’un protocole d’intention académique internationale. 6 séances de séminaire sur les thèmes suivants : « Lyrisme et modernité » ; « le romantisme européen » ; « l’interprétation réciproque des arts ».
- 26 mai 2013, « Mallarmé traducteur », communication au colloque international sur la traduction franco-chinoise organisé par l’université de Xi’an.

2014 (Russie)
- Mars 2014 (19-27 mars) : cours et conférences au Collège universitaire français de Moscou (8 séances de trois heures chacune). « Sylvie de Nerval et les genres lyriques : l’idylle, l’élégie, la satire » ; « Rimbaud : mémoire de l’idylle » ; « La Communauté des poètes : – Fantin Latour, Un coin de table  ; – Verlaine, Les Poètes maudits  ; – Mallarmé, les mardis de la rue de Rome » ; « Portrait de l’artiste en poète anti-lyrique (Baudelaire, Tristan Corbière, Rimbaud) » ; « Je est un autre (Hugo, Nerval, Rimbaud) » ; « L’Après-midi d’un faune et l’interprétation des arts : Mallarmé, Manet, Debussy, Gauguin, Nijinsky » ; « Rimbaud, sans dieu ni mètre » ; « Mallarmé, Lecture de « Le vierge, le vivace et le bel aujourd’hui » ; « Mallarmé, Lecture de Un coup de dés » ; Entretien avec les étudiants pour la préparation de leur mémoire de master.

2016 (Japon, Russie)
- Du 10 au 17 janvier 2016 : 2 conférences à l’université de Todaï, à l’invitation du professeur Kan Nozaki : – « Œuvre fragmentaire et Livre-Chimère : Note sur la composition des Filles du feu de Nerval » ; – « L’Après-midi d’un faune et l’interprétation des arts : Mallarmé, Manet, Debussy, Gauguin, Nijinsky ».
- Du 26 septembre au 4 octobre 2016 : cours et conférences au Collège universitaire français de Saint-Pétersbourg. 8 séances de trois heures chacune, sur le thème « Poésie et altérité ». Séminaires : 1. « Je est un autre » : Hugo, Nerval, Rimbaud » ; 2. « Mallarmé et “la disparition élocutoire du poète” » ; 3. De la différence poétique : prose et poésie (Baudelaire) ; 4. Écritures de l’ailleurs : les Voyages en Orient de Lamartine à Nerval. Conférences : 1. « Je et Tu : l’offrande lyrique » ; 2. « L’autre de la folie : Aurélia de Nerval » ; 3. « Rimbaud, entre vers et prose » ; 4. « La poésie et les autres arts : L’Après-midi d’un faune (Mallarmé, Manet, Debussy, Gauguin, Nijinsky) ».

2017 (Allemagne, Brésil, Russie)
- 4 mai 2017 : conférence à l’université de Iéna à l’invitation du professeur Edoardo Costadura : « Le “naïf” et le “sentimental” du romantisme allemand au romantisme français ».
- 1-4 août 2017 : conférence d’ouverture et conférence de clôture au colloque international de Poésie : Le Symbolisme et les arts (5e Coloquio international de Poesia  : o simbolismo, as artes) organisé par l’université de Sao-Paulo (Brésil) par les professeurs Maria de Jésus Cabral (université de Lisbonne), Annie-Gisèle Fernandès (université de Sao Paolo), Bruno Anselmi Mantagrano (Université de Sao-Paulo). Conférence d’ouverture : « L’Hymen des arts » : L’Après-midi d’un faune : Mallarmé, Manet, Debussy, Gauguin, Nijinsky. Conférence de clôture : « Du sujet lyrique entre romantisme et modernité : Hugo, Nerval, Rimbaud ».
- 4-13 octobre 2017 : cours et conférences au Collège universitaire français de Moscou. 8 séances de trois heures chacune, sur le thème « Poésie et altérité ». Séminaires : 1. « Je est un autre » : Hugo, Nerval, Rimbaud » ; 2. « Mallarmé et “la disparition élocutoire du poète” » ; 3. De la différence poétique : prose et poésie (Baudelaire) ; 4. Écritures de l’ailleurs : les Voyages en Orient de Lamartine à Nerval. Conférences : 1. « Je et Tu : l’offrande lyrique » ; 2. « L’autre de la folie : Aurélia de Nerval » ; 3. « Rimbaud, entre vers et prose » ; 4. « La poésie et les autres arts : L’Après-midi d’un faune (Mallarmé, Manet, Debussy, Gauguin, Nijinsky) ».
- Membre de la commission chargé du recrutement d’un ATER pour le collège universitaire français de Saint-Pétersbourg.

2019 (Russie, Japon)
- 18-25 mars 2019 : cours et conférences au Collège universitaire français de Moscou. 8 séances de trois heures chacune, sur le thème « Les écritures du désir ». Programme : « Poésie et invocation : quelques variations sur l’adresse lyrique (Hugo, Nerval, Baudelaire, Rimbaud) » ; « Lyrisme et poétique du désir : l’idylle, l’élégie, la satire dans Sylvie de Nerval » ; « “Le roman de vivre à deux hommes” : Rimbaud, Verlaine : fin de l’idylle » ; « Dons du poème (Baudelaire, Verlaine, Mallarmé) » ; « L’Offense lyrique. Crise du lyrisme et défiguration du langage poétique (Baudelaire) » ; « Dévotions (Rimbaud, Breton, Bonnefoy) » ; « “Je devins un opéra fabuleux” : vocalité de Rimbaud (lecture d’Une saison en enfer) ».
- 2-7 juin 2019 : Président du jury des masters des Collèges universitaires français de Moscou et de Saint-Pétersbourg. Soutenance des mémoires de M1 en Littérature française. Président du jury interdisciplinaire des attributions de bourse pour les M2 (en Littérature française, Philosophie, Histoire, Sociologie, Économie).
- 28 octobre - 3 novembre 2019 : – Séjour d’enseignement à l’université Toyo au Japon : cours, avec Mme Michiko Asahina, sur Nerval, sur Rimbaud, sur Nijinski. Conférences à l’université Todaï : sur Mallarmé (« Mallarmé, Broodthaers, Pichler ») ; sur Nerval (Table ronde : Actualités des études nervaliennes en France et au Japon).

2020 (Russie)
- 25 février-4 mars : séminaire et conférences au Collège universitaire français de Saint-Pétersbourg. 8 séances de trois heures chacune, sur le thème « Lyrisme romantique et poétiques du désir ». Programme : « Lyrisme et invocation : quelques variations sur l’adresse lyrique (Hugo, Nerval, Baudelaire, Rimbaud) » ; « L’offense lyrique : lecture de Baudelaire » ; « “Le roman de vivre à deux hommes” : Rimbaud, Verlaine, – “fin de l’idylle” » ; « Ritournelle de Corbière » ; « Poésie naïve et poésie sentimentale : l’idylle, l’élégie, la satire dans Sylvie de Nerval » ; Lecture de Mallarmé, Un coup de dés jamais n’abolira le hasard  ; Lecture de Nerval, « Le Christ aux oliviers » ; – « Dons du poème (Baudelaire, Verlaine, Mallarmé) ».

2021 (Russie)
- 24 février-3 mars 2021 : séminaire et conférences, en ligne, au Collège universitaire français de Saint-Pétersbourg et de Moscou. 8 séances de trois heures chacune, sur le thème « La Littérature entre les arts ».
Programme : « Impressionnisme et littérature (de Zola à Mallarmé) » ; « Le symbolisme entre peinture et poésie : Mallarmé, Redon » ; « Le Naturalisme et les arts : autour de Jean-François Raffaëlli » ; « Le livre et l’éventail : Mallarmé, Max Elskamp, Paul Claudel » ; « Interprétations plastiques et musicales du Coup de dés  : Mallarmé, Broodthaers, Pichler et Boulez » ; « Une idée musicale de la poésie : Mallarmé ; Debussy, Ravel » ; « Un livre d’artiste : Bonnard, Verlaine, Parallèlement ».
 

PRINCIPALES CONFÉRENCES EN FRANCE

1997
- « Le sujet du Savoir. Savoir, ironie et mélancolie dans l’œuvre de Nerval », participation à une table ronde, « Littérature et savoirs », organisée à École normale supérieure dans le cadre du séminaire « Flaubert » dirigé par Jacques Neefs.

1999
- « Poésie et Chanson. À propos des Chansons et Légendes du Valois de Nerval », conférence au séminaire « Littérature et Musique » organisé par Béatrice Didier à École normale supérieure, 8 février 1999.

2001
- « Présentation de l’œuvre de Nerval », à la Bibliothèque de Saint-Germain en Laye, dans le cadre du Printemps des Poètes, 30 mars 2001.
- « “La bibliothèque de Babel”. Savoir et folie dans l’œuvre de Nerval », conférence dans le cadre des 3e rencontres de poésie de l’Isle-sur-la-Sorgue, Le Poète environné de nuit, Poésie / Folie, 11, 12 et 13 mai 2001.

2002
- « Musique du poème dans la période symboliste », communication au séminaire « Créations européennes », « le symbolisme européen », organisé par Béatrice Didier, Jacqueline Fontaine, Jacques Neefs et Pierre Pénisson, Université Paris VIII, 12 janvier 2002.
- « Savoir et folie dans l’œuvre de Nerval », communication au séminaire de Jacob Rogozinski (Département de philosophie), « Écriture et folie », Université Paris VIII, 26 mars 2002.

2006
- « Poésie et musique : “Sainte” de Mallarmé et de Ravel », participation à une table ronde sur « L’actualité du Symbolisme » organisée par Jean-Michel Nectoux, à l’INHA (Institut national d’histoire de l’art), 22 février 2006.

2009
- 13 octobre : « Rimbaud : les poèmes de 1872 et l’intertextualité idyllique », conférence au séminaire d’Alain Trouvé, Approches interdisciplinaires de la lecture. De l’intertexte à l’arrière-texte, Université de Reims.

2010
- 15 mars : « Le chemin “vers l’intérieur” : du Voyage en Orient à Aurélia de Gérard de Nerval », conférence à l’université libre de Saint-Germain-en-Laye, à l’invitation de Pierre Brunel.

2011
- 24 mars : « “Sur le nom de Paphos” : Mallarmé et le mystère d’un nom », conférence au séminaire de Dominique Combe, L’Écrivain et ses langues, à l’École normale supérieure (Ulm).

2012
- Octobre 2012, « Quelque chose comme les lettres », communication dans le cadre du colloque « Littérature » : où allons-nous ?, organisé par l’équipe Transitions (dir. Hélène Merlin-Kajman).

2013
- 17 juin 2013 : Communication au séminaire Transitions organisé à Paris III par Hélène Merlin-Kajman : « Vers un Mallarmé transitionnel ».

2014
- 8 avril 2014 : Présentation du programme des Œuvres complètes de Nerval aux éditions Garnier, et conférence : « Aurélia ou le Livre et la Vie », dans le cadre du séminaire de l’EA 1579, « Littérature, histoires, esthétique » (Université Paris 8).
- 25 avril 2014 : « Le Pari de Mallarmé. Note sur le livre de Quentin Meillassoux, Le Nombre et la sirène. Un déchiffrage du Coup de dés de Mallarmé », conférence dans le séminaire de l’EA 1569 « Transferts critiques et dynamiques des savoirs » (Université Paris 8).

2016
- 11 mars 2016 : conférence au CECJI (Centre d’études des correspondances et journaux intimes) à l’université de Brest, à l’invitation du professeur Sophie Guermès : « éthique et poétique du don : à propos des Loisirs de la poste et autres Récréations postales de Mallarmé ».
- 2 juin 2016 : « Les impressionnistes et Stéphane Mallarmé », communication au colloque Le poème d’art (XIXe-XXe siècles), organisé par Serge Linarès à l’Université de Versailles Saint-Quentin-Yvelines.

2017
- « Une “prose de diamant” : formes et valeurs de la prose dans Une saison en enfer de Rimbaud », à paraître dans les actes du colloque international Les Saisons de Rimbaud, 16-18 mars 2017.
- 10 novembre 2017 : « Bohème, fugue et rhapsodie. À propos de La Bohême galante et des Petits Châteaux de Bohême de Nerval », communication au séminaire du Centre de recherche sur la littérature française du XIXe siècle (Paris III / Paris IV).

2018
- 26 janvier 2018 : « Mallarmé et le livre illustré : le cas de l’édition-fantôme Ambroise Vollard du Coup de dés illustré par Odilon Redon », conférence à l’ENS au séminaire du TIGRE animé par Evanghelia Stead, « L’Illustration en question ».
- 24 octobre 2018 : « Mallarmé et Redon », conférence à l’université catholique de Paris, à l’invitation de Mme Dominique Ancelet Netter.
- 16 novembre 2018 : « Une géognosie fantastique : lecture du sonnet “À Made Sand” de Nerval », communication au séminaire du Centre de recherche sur les littératures françaises du XIXe siècle (Paris III / Paris IV).

2019
- 14 février 2019 : « géognosies romantiques », conférence dans le séminaire de Claude Millet et de Paule Petitier à l’université Paris VII – Denis Diderot.
- 5 avril 2019 : « Rousseau, Schiller, Nerval : la naïveté romantisée », conférence dans le séminaire du Centre de recherche sur les littératures françaises du XIXe siècle (Sorbonne / Sorbonne Nouvelle).
- 8 avril-14 avril 2019 : « Une géognosie fantastique : l’imagination de la Terre et des pierres dans l’œuvre de Nerval », communication au séminaire de la Fondation des Treilles, « Avoir une âme pour les pierres » : Arts, sciences et minéralité, du tournant des Lumières au Crépuscule du Romantisme (dir. Pierre Glaudes, Claude Reichler, Baldine Saint Girons, Anouchka Vasak), 8 avril-14 avril 2019.
- 5 décembre 2019, conférence dans le cadre de l’équipe « Littérature, histoires, esthétique » : « Trois interprétations artistiques du Coup de dés  : image (Broodthaers), musique (Boulez), sculpture (Pichler) »
- 6-7 décembre 2019 : communication au colloque d’agrégation Tristan Corbière. « Ritournelle de Corbière : lecture des Rondels pour après ».

2020
- 5 février 2020 : communication dans le séminaire doctoral, Livre d’artiste, livre objet, livre fétiche (dir. Jean-Nicolas Illouz, Claude Imbert, Ségolène Le Men) : « Noli me legere  : Mallarmé, Broodthaers, Pichler, Un coup de dés ».
- 11 mars 2020 : communication dans le séminaire doctoral, Livre d’artiste, livre objet, livre fétiche (dir. Jean-Nicolas Illouz, Claude Imbert, Ségolène Le Men) : « Mallarmé, Redon : typographie, lithographie ».

2021
- 6 janvier 2021 : Jean-Nicolas Illouz, « Mallarmé, Raffaëlli : Types de Paris et Chansons bas. Le réel et le symbole », conférence dans le séminaire de Claude Imbert et Ségolène Le Men, Arts, création, cognition, à l’ENS Ulm ;
- 12 mars 2021 : Jean-Nicolas Illouz, « “Comme un mystère des anciens temps” : lecture du Christ aux Oliviers de Nerval », conférence dans le séminaire centre de recherche sur les littératures du XIXe siècle de Sorbonne Université et de la Sorbonne Nouvelle (dir. Éléonore Revezy, Pierre Glaudes).

 

ÉMISSIONS DE RADIO OU DE TÉLÉVISION ; DIFFUSION EN LIGNE


  1. En collaboration avec Michel Collot, Émission de télévision interactive, Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Les Chimères, Aurélia, Production CNED-Vanves, 1998. Thèmes abordés : « Nerval : autobiographie et fiction » ; « Étude littéraire : Chansons et Légendes du Valois ».
     
  2. Présentation de l’œuvre de Rimbaud dans le cadre de l’émission « Florilège », sur RFI, 19 octobre 2005.
     
  3. Conférence intitulée « Que les oiseaux et les sources sont loin ! Trois variations sur l’idylle : Nerval, Rimbaud, Mallarmé », in Journée d’étude autour de Jonathan Culler, organisée par Michel Murat à l’École normale supérieure, 4 avril 2008, retransmise en enregistrement vidéo sur le site internet Diffusion des savoirs de l’École normale supérieure.
     
  4. 24 janvier 2008, émission sur France culture, Une vie une œuvre  : « Nerval feuilletoniste ».
     
  5. Mai 2012 : entretien enregistré avec Claude Mouchard autour de l’édition de Nerval, Choix des poésies de Ronsard […], par Emmanuel Buron et Jean-Nicolas Illouz, sur le site Po&sie.
     
  6. 22 janvier 2014 : Conférence au lycée Jean Zay, dans le cadre du programme des classes préparatoires scientifiques, enregistrée et diffusée sur la chaîne « Canal-u » :

    « Sylvie de Nerval et les genres lyriques », suivi de « Autour des Chansons et légendes du Valois de Nerval ».

  7. 5 octobre 2014 : Présentation du Livre de Veronica Estay Stange, Sens et musicalité. Les voix secrètes du Symbolisme (Garnier, 2014) à la galerie La Ralentie (vidéo en ligne). Participation de Denis Bertrand, Jean-Nicolas Illouz, et Jean-Luc Nancy.
     
  8. Février 2017 : Le Symbolisme.

    Entretien avec Bruno Anselmi Montagrano, pour la Revue Non Plus.

  9. 20 septembre 2017 : invitation à l’émission Vous m’en direz des nouvelles de Radio France Internationale présentée par Jean-François Cadet, – autour de Gérard de Nerval.
     
  10. Février 2019. Enregistrement radiophonique d’une série d’émissions sur le Romantisme dans le cadre de l’émission « La série documentaire » sur France culture à l’invitation d’Élise Andrieu.
     
  11. 21 mars 2020 : Les entretiens de Po&sie, à la Maison de la Poésie, à l’occasion d’une nouvelle transcription du manuscrit de Mallarmé, à A. Hymen père et fils, [Notes pour un Tombeau d’Anatole], édition de Pierre Magnier, éditions d’Otrante, 2019. Intervenants : Pierre Magnier, Claude Mouchard, François Cornilliat, Mary Shaw, Jean-Nicolas Illouz.

 

 

ENCADREMENT DOCTORAL

  1.  THÈSES SOUTENUES SOUS MA DIRECTION

- Juin 2007 : Keiko Tsujikawa, Nerval et les “limbes” de l’Histoire. Lecture des « Illuminés », Doctorat inscrit en 2000, sous la direction de Claude Mouchard et Jean-Nicolas Illouz. Soutenu le 28 juin 2007 devant un jury composé de Jean-Nicolas Illouz, Claude Mouchard, Daniel Sangsue, Jean-Luc Steinmetz et Bertrand Marchal. Mention : très honorable avec félicitations du jury (à l’unanimité). Thèse publiée chez Droz en 2008 (livre préfacé par moi-même). Keiko Tsujikawa a obtenu un poste en Littérature française dans une bonne université de Tokyo.
 
- Novembre 2012 : Pauline Galli, Au défaut des langues. Poésie et traduction chez Stéphane Mallarmé, Paul Valéry et Paul Claudel. Thèse soutenue le 29 novembre 2012, devant un jury composé de Jean-Nicolas Illouz (directeur de thèse), Dominique Combe, Christian Doumet, Michel Murat, Pierre Vilar. Mention : Très honorable avec félicitations à l’unanimité du jury. Thèse remaniée en un livre publié aux PUV. Pauline Galli est actuellement professeure agrégée en lycée.
 
- Décembre 2013 : Kamala Ramasamy, L’Imitation de Pétrarque : un principe créateur pour Pontus de Tyard et Joachim Du Bellay, thèse préparée à l’Université Paris 8, sous la direction de Mme Françoise Graziani et de M. Jean-Nicolas Illouz, et soutenue le 6 décembre 2013 devant un jury composé de Françoise Graziani, Jean-Nicolas Illouz, Michel Magnien, Emmanuel Buron. Mention : honorable.
 
- 22 Octobre 2020 : Cyril Barde, Matières à poésie. Littérature et Art Nouveau de Mallarmé à Proust, thèse préparée à l’université Paris 8, sous la direction de Jean-Nicolas Illouz, et soutenue le 22 octobre 2020, devant un jury composé de Jean-Nicolas Illouz, Guy Ducrey, Henri Scepi, Sophie Basch, Dominique Peyrache Leborgne, Jean-David Jumeau Lafond.
 

2. DIRECTION DE THÈSES EN COURS

- Ksenia Fesenko, Poésie et arts mineurs : le théâtre des Funambules au XIXe siècle, thèse inscrite en septembre 2012, doctorante ayant bénéficié d’un contrat doctoral. Date d’inscription : 07/09/2012. Soutenance prévue en 2020.

- Junqin Jiang, La poésie de Paul Valéry et ses échos en Chine (réception, traduction, recréation). Thèse en co-tutelle sous la double direction de Jean-Nicolas Illouz, université Paris VIII, et de Hu Sishe, Université des études internationales de Xi’an (Chine). Date d’inscription à Paris VIII : 31/03/2017. Thèse soutenue par une bourse du gouvernement chinois. Soutenance prévue à l’automne 2021.

- Akira Takahashi, La Religion d’Alfred de Vigny, Doctorat inscrit en octobre 2015. Date d’inscription : 29/11/2015

- ZHOU Quan, Traduire et éditer Nerval en chinois, thèse en co-tutelle sous la double direction de Jean-Nicolas Illouz, université Paris VIII, et de Hu Sishe, Université des études internationales de Xi’an (Chine). Date d’inscription à Paris VIII : 6/12/2018. Thèse soutenue par une bourse du gouvernement chinois.

- Marina Kozlova, Poétique du « tableau urbain » : poésie et peinture dans l’œuvre de Rodenbach et de Verhaeren, thèse en co-tutelle sous la double direction de Katia Dmitrieva (RGGU) et de moi-même. Inscription : 21/01/2019.

- Zeliang Li, Mallarmé en mouvement : rythmes du monde, suspens de la pensée et pari poétique. Inscription : 17/12/2018.

- Rivka Susini, Horizons de l’illustration symboliste francophone (1880-1924), thèse co-dirigée par Ségolène Le Men (Paris Nanterre) et Jean-Nicolas Illouz (Paris VIII). Inscription le 14/09/2017 (thèse en codirection enregistrée à l’université Paris-Nanterre).

- Zhong Muchen, Le motif de l’éventail dans la littérature française du XIXe siècle, thèse codirigée par Sophie Basch (Sorbonne Université) et Jean-Nicolas Illouz (Paris VIII). Inscription en décembre 2020 (thèse en codirection enregistrée à Sorbonne Université) ;
 

Comités de suivi :
- 2019 et 2020 : Comité de suivi de la thèse de Camille Islert, Renée Vivien : une poétique sous influence, préparée à la Sorbonne nouvelle, sous la direction d’Henri Scepi.

Accueil spécifique de doctorants étrangers :
 

Programme PAUSE : Je suis le professeur référent de Théophane Mbogue, qui, grâce à mon soutien et notre travail, a obtenu un contrat doctoral dans le cadre des programmes PAUSE d’aide aux scientifiques en exil. Sujet de thèse : Situation des écritures africaines contemporaines (de l’insoumission politique à la révolte poétique), inscrit en 2019 sous la direction Claire Joubert. Les contrats PAUSE (sous l’égide du Collège de France) impliquent la présence très active d’un professeur référent aidant le candidat à la préparation de son dossier, puis l’accompagnant tout au long de ses années en France pour faciliter son insertion dans le monde académique et dans la société.

- 2017-2018 : accueil et suivi, dans le cadre d’un séjour doctoral de Ángela Calderón Villarino, préparant une thèse sur Nerval à l’université d’Heidelberg.

- 2019-2020 : accueil dans le cadre d’un séjour doctoral (doctorat dit « sandwich ») de Mariana Albuquerque, pour une thèse intitulée L’Internationale symboliste préparée sous la direction de Maria Elisa Noronha de Sà (Université Pontificale Catholique de Rio de Janeiro).

 

3. PARTICIPATION À DES JURYS DE THÈSE ET D’HDR

2006

- Novembre 2006 : Brigitte Dodu, Un spectacle spacieux : mots et métaphores dans l’invention des concepts mallarméens, sous la direction de Gisèle Séginger ; thèse soutenue le 28 novembre 2006, devant un jury composé de Éric Benoît, Pascal Durand, Jean-Nicolas Illouz, Bertrand Marchal, Gisèle Séginger). Mention : Très honorable.

2007

- Février 2007 : Cécile Barraud, La « Revue Blanche » (1891-1903). La critique littéraire et la littérature en question, thèse dirigée par M. Éric Marty, soutenue le 24 février 2007 (Jury : Jean-Nicolas Illouz, Michel Jarrety, Éric Marty, Michel Sandras). Mention : Très honorable avec félicitations. Thèse remaniée et publiée.

- Décembre 2007 : Koji Sakamaki, L’Influence des idées de Mallarmé sur les théories de la représentation à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, sous la direction de Christian Doumet. Thèse soutenue le 21 décembre 2007, devant un jury compose de Christian Doumet, Jean-Nicolas Illouz, Bertrand Marchal, Hélène Laplace-Claverie, Claude Millet. Mention : Très honorable.

2008

- Octobre 2008 : Aki Taguchi, Recherche de l’autre et conquête de soi dans le Voyage en Orient de Nerval, sous la direction de M. André Guyaux. Thèse soutenue le 15 octobre 2008 devant un jury composé de Michel Brix, André Guyaux, Jean-Nicolas Illouz, Bertrand Marchal, Jean-Luc Steinmetz. Mention : Très honorable. Thèse publiée.

2009

- Juin 2009 : Oxana Goriatchkina, Le Traité de la volonté d’Honoré de Balzac, sous la direction de Jacques Neefs. Thèse soutenue le 15 juin 2009 devant un jury composé de Mme Joëlle Gleize, Jean-Nicolas Illouz, Jacques Neefs, Stéphane Vachon. Mention : Honorable.

- Juin 2009 : Kwang Jin Lee, Famille impossible, identité impossible, sous la direction de Pierre Bayard, professeur à l’université Paris VIII, Thèse soutenue le 28 juin 2009 devant un jury composé de Pierre Bayard, Claude Burgelin, Jean-Nicolas Illouz, et Alain Trouvé. Mention : Très honorable avec les félicitations du Jury.

- Novembre 2009 : Cécile Thézelais, Charles Morice et les arts. « Entre le Rêve et l’Action », sous la direction d’Éric Darragon, professeur à l’Université Paris I, Thèse soutenue le 21 novembre 2009 devant un jury composé de Philippe Dagen, Éric Darragon, Jean-Nicolas Illouz, Bertrand Tillier, Pierre Wat. Mention : Très honorable avec les félicitations du jury (à l’unanimité).

- Décembre 2009 : Solenn Dupas Pierrard, L’Art du déconcertement dans l’œuvre poétique du second Verlaine (1880-1896), sous la direction de Steve Murphy, professeur à l’université de Rennes II, Thèse soutenue le 4 décembre 2009 devant un jury composé de Jean-Pierre Bertrand, Jean-Nicolas Illouz (président), Steve Murphy (directeur), Henri Scepi, Alain Vaillant. Mention : très honorable avec les félicitations du jury (à l’unanimité). Thèse publiée en 2010 aux éditions Garnier.

2010

- Janvier 2010 : Akram Ayati, La Perception de l’ailleurs dans l’œuvre de Gautier, sous la direction de Steve Murphy. Thèse soutenue le 11 janvier 2010 devant un jury composé de Jean-Nicolas Illouz, Steve Murphy (directeur), Jean-Pierre Montier, Henri Scepi. Mention : très honorable avec les félicitations du jury (à l’unanimité).

- Février 2010 : Claire Rosé, Augmenter l’inentendu : poétique de Maeterlinck, sous la direction de Gérard Dessons. Thèse soutenue le 19 février, sous la direction de Gérard Dessons, Jean-Nicolas Illouz, Maria de Jesus Cabral, Frédérique Toudoire. Mention : très honorable avec les félicitations du jury (à l’unanimité).

- Juin 2010 : Ayça Izmit, Constantinople et sa représentation dans la littérature française (1830-1860), sous la direction de Steve Murphy. Thèse soutenue le 22 juin 2010, devant un jury composé de Jean-Nicolas Illouz, Stéphane Hirschi, Steve Murphy, Jean-Pierre Montier. Mention : très honorable.

- Novembre 2010 : Christophe Bataillé, « Les Déserts de l’Amour » d’Arthur Rimbaud : codicologue, généricité, textualité, sous la direction de Michel Murat, professeur à l’université Paris IV. Thèse soutenue le 26 novembre 2010 devant un jury composé de Jean-Nicolas Illouz, Pierre Brunel, Steve Murphy, Dominique Combe. Mention : très honorable avec les félicitations du jury.

- Décembre 2010 : Carole Furmanek, À la recherche d’une communauté poétique ? Constitutions de rituels et dissolutions de groupes, du Tombeau de Théophile Gautier à la mort de Mallarmé, sous la direction de Claude Millet, professeur à l’Université Paris 7. Thèse soutenue le 3 décembre devant un jury devant un jury composé de Jean-Nicolas Illouz, Bertrand Marchal, Sylvie Thorel-Cailleteau, Marc Quaghebeur. Mention : très honorable avec les félicitations du jury.

2011

- Janvier 2011 : Bacard Haloul, Poétique de la langue française chez Remy de Gourmont, sous la direction de Gérard Dessons, professeur à l’université Paris VIII. Thèse soutenue le 7 janvier 2011, devant un jury composé de Jean-Nicolas Illouz, Jacqueline Chénieux-Gendron, Gérard Dessons, Henri Scepi. Mention : très honorable avec les félicitations du jury.

- Janvier 2011 : Aurélia Cervoni, Théophile Gautier devant la critique. 1830-1872, sous la direction d’André Guyaux, professeur à l’Université Paris IV. Thèse soutenue le 14 janvier, devant un jury composé de Jean-Nicolas Illouz, Pierre Glaudes, André Guyaux, Paolo Tortonese. Mention : très honorable avec les félicitations du jury. Thèse à paraître dans la collection « Mémoire de la critique ».

- Janvier 2011 : Katarzyna Wojcik-Harsany, Le sujet infini face au miroir de l’autobiographie onirique. La narration fragmentaire dans Krol-Duch de Juliusz Slowacki et dans Aurélia de Gérard de Nerval, sous la direction de Jean-Louis Backès. Thèse soutenue le 31 janvier 2011, devant un jury composé de Jean-Nicolas Illouz, Danièle Chauvin, Jean-Louis Backès, Barbara Sosien. Mention : très honorable avec les félicitations du jury.

- Mars 2011 : Yosuke Fukai, La Polyphonie de Rimbaud, sous la direction de Michel Murat. Thèse soutenue le 18 mars 2011, devant un jury composé d’André Guyaux, Dominique Combe, Jean-Nicolas Illouz, Michel Murat. Mention : très honorable avec félicitation.

- Mai 2011 : Ya Wen, Baudelaire et la nouvelle poésie chinoise, thèse préparée en co-tutelle sous la direction d’Éric Benoît, professeur à l’Université Bordeaux 3, et Qinggang Du, Professeur à l’université de Wuhan. Rapport avant soutenance. Jury : Philippe Baudorre, professeur à l’Université Bordeaux 3, Éric Benoît, professeur à l’université Bordeaux 3, Qinggang Du, professeur à l’université de Wuhan, Bo Liu, professeur à l’université des Études Internationales du Sichuan à Chongquing, Hongmiao Wu, professeur à l’université de Wuhan.

- Octobre 2011 : Enikö Farkas, Le Conte oriental : inventions et variations d’un genre de Galland à Nerval, thèse en co-tutelle préparée sous la direction de Jean-Nicolas Illouz et Ildiko Lorinszky (Université Paris VIII / Université de Debrecen). « Dialogue avant soutenance ».

- Novembre 2011 : Veronica Estay Stange, Poïetique et musicalité. Vers une modélisation de la poétique musicale. Autour du Symbolisme français, thèse préparée sous la direction de MM. Les professeurs Denis Bertrand et Raul Dorra. Soutenue le 15 novembre 2011, devant un jury composé de Denis Bertrand, Raul Dorra, Jacques Fontanille, Jean-Nicolas Illouz, Bertrand Marchal, Jacques-Olivier Begot. Mention : Très honorable avec félicitations. Thèse publiée aux éditions Garnier.

2012 

- Février-mai 2012 : Vincent Capt, La Manie épistolaire. D’une analyse textuelle à une poétique des lettres asilaires conservées à la Collection de l’Art Brut, thèse préparée sous la co-direction des professeurs Jean-Michel Adam et Gérard Dessons. « Colloque » de thèse le 28 février à l’université de Lausanne. Soutenance le 4 mai 2912. Mention : très honorable avec félicitations. Thèse publiée.

- Juin 2012 : Sophie Delvallez Legendre, Les influences hispano-orientales dans l’œuvre poétique, graphique et dramatique de Victor Hugo (1820-1860), thèse préparée sous la direction de Steve Murphy, à l’université de Rennes II, soutenue le 11 juin 2012 devant un jury composé de Denis Hüe, Jean-Nicolas Illouz, Steve Murphy, Henri Scepi. Mention : Très honorable.

- Juin 2012 : Hea Young jun, Le corps dans l’espace littéraire chez quelques écrivains voyageurs en Extrême-Orient (Chine, Japon, Tibet), thèse préparée sous la direction de Jean-Pierre Montier, à l’université de Rennes II, soutenue le 25 juin 2012 devant un jury composé de Marc Gontard, Jean-Nicolas Illouz, Jean-Pierre Montier, Colette Camelin. Mention : Très honorable.

- Octobre 2012 : Yuko Matsumura, Le rôle et le statut de Théodore de Banville, poète spiritualiste, dans la pensée et la poétique de Stéphane Mallarmé. Thèse préparée sous la direction de Bertrand Marchal ; soutenue devant un jury composé de Bertrand Marchal, Steve Murphy, Henri Scepi, Jean-Nicolas Illouz. Mention : très honorable avec félicitations.

- Novembre 2012 : Pauline Galli, Au défaut des langues. Poésie et traduction chez Stéphane Mallarmé, Paul Valéry et Paul Claudel. Thèse préparée sous la direction de Jean-Nicolas Illouz ; soutenue devant un jury composé de Jean-Nicolas Illouz, Dominique Combe, Christian Doumet, Michel Murat, Pierre Vilar. Mention très honorable avec félicitations. Thèse en cours de publication.

- Décembre 2012 : Armelle Hérisson, Le Théâtre mirlitonesque d’Alfred Jarry. Thèse préparée sous la direction de Gérard Dessons ; soutenue devant un jury composé de Gérard Dessons, Michel Arrivé, Arnaud Bernadet, Jean-Nicolas Illouz. Mention : Très honorable avec félicitations.

2013

- Janvier 2013 : Eri Ohashi, Analyse des Manuscrits des Trois contes  : la transcendance des hommes, des lieux et des choses chez Flaubert. Thèse préparée sous la direction de Steve Murphy. Soutenue devant un jury composé de Steve Murphy, Jean-Nicolas Illouz, Henri Scepi, Denis Hüe. Très honorable avec félicitations.

- Septembre 2013 : Elena Mihaela Andréi, Figures de l’excentricité dans la littérature française du XIXe siècle : le cas des Illuminés de Gérard de Nerval. Thèse en co-tutelle préparée sous la double direction de Mme Marina Muresanu, professeur à l’université de Iasi (Roumanie) et de M. Jean-Marie Roulin, professeur à l’université Jean Monnet de Saint-Étienne, et soutenue le 10 septembre 2013 devant un jury composé en outre de Jean-Nicolas Illouz (Université Paris 8, président du jury), Philippe Régnier (CNRS), Dolores Toma (Université de Bucarest), Liliana Fosalau (Université de Iasi). Mention : Très honorable avec félicitations.

- Novembre 2013 : Loïc Le Denmat, Gérard de Nerval et le platonisme. Thèse dirigée par Paolo Tortonese (Université Paris III) ; et soutenue le 8 novembre 2013 devant un jury contenant en outre Jean-Nicolas Illouz, Pierre Laforgue, Bertrand Marchal, Henri Scepi. Mention : Très honorable avec félicitations.

- Décembre 2013 : Kamala Ramasamy, L’imitation de Pétrarque : un principe créateur pour Pontus de Tyard et Joachim Du Bellay, thèse préparée à l’Université Paris 8, sous la direction de Mme Françoise Graziani et de M. Jean-Nicolas Illouz, et soutenue le 6 décembre 2013 devant un jury composé de Françoise Graziani, Jean-Nicolas Illouz, Michel Magnien, Emmanuel Buron. Mention : honorable.

2014

- Janvier 2014 : Ramla Bédoui, La construction de la mémoire dans les œuvres de Charles Baudelaire et de Stéphane Mallarmé : de l’acte de discours à l’inachèvement et à la fragmentation, thèse préparée à l’Université Paris IV, sous la direction de M. Bertrand Marchal, et soutenue le 17 janvier 2014, devant un jury composé de Jean-Nicolas Illouz, Bertrand Marchal, Steve Murphy, Henri Scepi. Mention : Très honorable avec félicitations.

- Décembre 2014 : Jeanne Imbert, Édouard Dujardin : un cas exemplaire au sein du symbolisme. Genres et formes (1885-1893), thèse préparée à l’Université Paris IV, sous la direction de M. Bertrand Marchal, et soutenue le 5 décembre 2014, devant un jury composé de Jean-Nicolas Illouz, Bertrand Marchal, Bertrand Vibert. Mention : Très honorable.

- Décembre 2014 : Romain Courapied, Le traitement esthétique de l’homosexualité dans les œuvres décadentes face au système médical et légal : accords et désaccords sur une éthique de la sexualité, thèse préparée à l’université de Rennes II, sous la direction de Steve Murphy, et soutenue le 15 décembre, devant un jury composé de Jean-Nicolas Illouz, Steve Murphy, Daniel Sangsue, Henri Scepi, Alain Vaillant. Mention : Très honorable avec félicitations.

2015

- Janvier 2015 : Cyrille Lhermelier, Lectures des Premiers vers de Germain Nouveau (1851-1920) : Paul Verlaine, Arthur Rimbaud, intertextualité, intermétricité, thèse préparée à l’université de Rennes II, sous la direction de Steve Murphy, et soutenue le 16 janvier 2015, devant un jury composé de Jean-Nicolas Illouz, Steve Murphy, Henri Scepi, Denis Hüe, Jean-Pierre Bobillot. Mention : Très honorable avec félicitations.

- Juin 2015 : David Galand, Poétique de l’élégie moderne, de Ch.-H. Millevoye à J. Réda, thèse préparée sous la direction de Dominique Combe, et soutenue le 12 juin 2015, devant un jury composé de Dominique Combe, Jean-Nicolas Illouz, Jean-Michel Maulpoix, Claude Millet. Mention : Très honorable avec félicitations.

- Septembre 2015 : Romain Jalabert, Les vers latins en France au XIXe siècle, thèse préparée sous la direction d’André Guyaux, et soutenue le 2 septembre 2015 devant un jury composé de Perrine Galand, André Guyaux, Jean-Nicolas Illouz, Bertrand Marchal, Dirk Sacré. Mention : Très honorable avec félicitations.

- Décembre 2015 : Filip Kekus, Nerval fantaisiste, thèse préparée sous la direction de Bertrand Marchal, soutenue le 18 décembre 2015 devant un jury composé de Gabrielle Chamarat, Jean-Nicolas Illouz, Daniel Sangsue, Henri Scepi et Bertrand Marchal. Mention : Très honorable avec félicitations.

2016

- Décembre 2016 : Saeideh SHAKOORI, Les résonnances rimbaldiennes dans la poésie objective et élémentaire de Nîmâ Youchîdj. Thèse soutenue à l’université de Rennes 2 le 16 décembre 2016, devant un jury composé de Jean-Michel Maulpoix, Jean-Nicolas Illouz, Jaleh Kahnamouipour, Steve Murphy, Benoît Conort. [Les mentions ont été supprimées à l’université de Rennes 2].

2017

- Février 2017 : Takashi KINOUCHI, L’Éducation sentimentale et la littérature romantique. Thèse préparée sous la direction d’Anne Herschberg Pierrot, soutenue à l’université Paris VIII le 3 février 2017, devant un jury composé de Pierre Marc de Biasi, Aude Déruelle, Anne Herschberg Pierrot, Jean-Nicolas Illouz. Les mentions ont été supprimées à Paris 8, mais le jury a estimé que la thèse méritait les félicitations du jury.

- Avril 2017 : Marjan MAHMOUDI, Rimbaud et la question du mysticisme : écriture et auto-connaissance. Thèse préparée sous la direction de Henri Scepi, soutenue à l’université Paris III le 4 avril 2017, devant un jury composé de Pierre Henri Scepi, André Guyaux, Pierre Loubier, Jean-Nicolas Illouz.

2018

- Janvier 2018 : Alina KORNIENKO, Le Théâtre de Jean-Luc Lagarce : les infinis locataires de la parole. Thèse préparée sous la direction de Gérard Dessons, soutenue à l’université Paris VIII le 22 janvier 2018, devant un jury composé de Jean-Nicolas Illouz, Henri Scepi, Stéphane Bikialo.

- Novembre 2018 : HDR de Bertrand Bourgeois : titre de la Note de synthèse  : La littérature moderne au prisme des pratiques culturelles. De la maison-musée romanesque au poème en prose objet visuel. HDR préparée sous la direction de Henri Scepi, soutenue le 28 novembre 2018 à l’université Paris III devant un jury composé de Henri Scepi, Aurélie Foglia Loiseleur, Seth Whidden, Bernard Vouilloux.

2019

- 28 mai 2019 : SONG Dechao, L’oralité chez Marguerite Duras : poétique de la voix et du corps. Thèse préparée sous la double direction de Gérard Dessons (Paris VIII) et de HU Sishe (Université de Xi’an), soutenue le 28 mai 2019 devant un jury composé de Marie-Hélène Boblet, Florence de Chalonge, Hu Sishe, Jean-Nicolas Illouz, Gérard Dessons.

- 16 novembre 2019 : Florelle Isal, Poésie et synesthésie dans l’œuvre de Charles Baudelaire. Thèse préparée sous la dirtection d’Henri Scepi et Mireille Calle-Gruber, soutenu le 16 novembre 2019, devant un jury composé de Mireille Calle-Gruber, André Guyaux, Jean-Nicolas Illouz, Philippe Ortel, Henri Scepi, Paolo Tortonese.

2020

- 30 janvier 2020 : Jihyun Kim, Les poèmes du crépuscule urbain chez Baudelaire. L’ironie dans le lyrisme de la modernité, Thèse présentée et soutenu à l’université de Rennes 2, le 30 janvier 2020. Jury : Solenn Dupas, Jean-Nicolas Illouz, Henri Scepi, Judith Wulf. Directeur : Steve Murphy.

- 11 mai 2020 : Hong Jin Song, Spécularité et réflexivité poétique : esthétique et poétique du miroir baudelairien, Thèse présentée et soutenu à Nanterre université, le 11 mai 2020. Jury : Jean-Nicolas Illouz, Henri Scepi, Corinne Bayle, Alain Vaillant. Directeur : Alain Vaillant.

- 22 octobre 2020 : Cyril Barde, Matières à poésie. Littérature et Art Nouveau de Mallarmé à Proust, thèse préparée à l’université Paris 8, sous la direction de Jean-Nicolas Illouz, et soutenue le 22 octobre 2020, devant un jury composé de Jean-Nicolas Illouz, Guy Ducrey, Henri Scepi, Sophie Basch, Dominique Peyrache Leborgne, Jean-David Jumeau Lafond.

- 20 novembre 2020 : Olivier Schuwer, Interrègne. Polarité, porosité et finalité de l’impressionnisme et du symbolisme, thèse en Histoire de l’art, préparée à l’université Paris I Panthéon Sorbonne, sous la direction de Pierre Wat, et soutenue le 20 novembre 2020, devant un jury composé de Pierre Wat, Jean-Nicolas Illouz, Ségolène Le Men, François-René Martin, Bertrand Tillier.

- 10 décembre 2020 : Remy Arcemysbéhère, Le travail des sources dans l’œuvre de Nerval, thèse préparée à la Sorbonne, sous la direction de Sophie Bash, et soutenue le 10 décembre 2020, devant un jury composé de Sophie Basch, Michel Brix, Corinne Bayle, Jean-Nicolas Illouz.

 

Invitations de professeurs étrangers

- 2015 : Préparation de l’invitation et accueil pour un mois du professeur Maria de Jesus Cabral, Université de Lisbonne.

- 2019 : Responsable de l’invitation d’Edoardo Costadura, professeur à l’université Friedrich Schiller de Iéna, pendant 1 mois à l’université Paris VIII (18 février-16 mars 2019). Organisation du programme ; composition du dossier ; présentation de la candidature devant le comité de sélection ; participation aux conférences dans les séminaires de 2 Équipes de recherche (Littérature, histoires, esthétique, et Mondes allemands) et de 2 Master (Lettres, et Création littéraire).

 

RESPONSABILITÉS ÉDITORIALES

1. Direction des Œuvres complètes de Nerval aux éditions Garnier, programme en cours.
Synopsis :
1. Choix des poésies de Ronsard, Dubellay, Baïf, Belleau, Dubartas, Chassignet, Desportes, Régnier, édition de Jean-Nicolas Illouz et Emmanuel Buron, éditions Garnier, 2011 ; – 2. Traductions de l’allemand, édition de Dagmar Wieser, à paraître ; – 3. Théâtre, édition de Hélène Laplace-Claverie et Sylvain Ledda, à paraître ; – 4. Journalisme et critique dramatique, édition de Adriana Chimu-Harley et Filip Kekus, à paraître ; 5. Œuvres en vers, édition de Jean-Nicolas Illouz avec la collaboration de Pierre Loubier, à paraître ; 6. Essais romanesques, édition de Jean-Nicolas Illouz, à paraître ; – 7. Voyage en Orient, édition de Philippe Destruel, 2011 ; – 8. Lorely, édition de Philippe Destruel ; – 9. Les Illuminés, édition de Jacques-Remi Dahan, 2015 ; – 10. La Bohème galante  ; Les Petits Châteaux de Bohême, édition de Jean-Nicolas Illouz, à paraître ; – 11. Les Filles du feu, édition de Jean-Nicolas Illouz avec la collaboration de Jean-Luc Steinmetz, 2015 ; – 12. Les Nuits d’octobre  ; – Contes et facéties  ; – Pandora  ; – Promenades et souvenirs, édition de Jean-Nicolas Illouz avec la collaboration de Gabrielle Chamarat, 2018 ; – 13. Aurélia, édition de Jean-Nicolas Illouz, 2013.

 2. Fondateur et directeur, avec Henri Scepi, de la Revue Nerval, revue annuelle, publiée aux éditions Classiques Garnier.
La Revue Nerval fonctionne comme une revue scientifique de rang A. Elle comprend, outre les rédacteurs en chef (Henri Scepi et moi-même), – un comité d’honneur (Michel Collot ; Gérard Macé ; Jean-Claude Mathieu ; Jean-Michel Maulpoix ; Claude Mouchard ; Jacques Roubaud ; Jean-Luc Steinmetz), – un comité de rédaction (Corinne Bayle ; Henri Bonnet ; Gabrielle Chamarat ; Philippe Destruel ; Aurélie Foglia Loiseleur ; Michel Jeanneret ; Patrick Labarthe ; Pierre Laforgue ; Hélène Laplace-Claverie ; Sylvain Ledda ; Bertrand Marchal ; Sarga Moussa ; Jean-Marie Roulin ; Daniel Sangsue ; Gisèle Séginger ; Dagmar Wieser), – et des correspondants à l’étranger (Olivier Bivort pour l’Italie ; Marta Kawano pour le Brésil ; Marina Muresanu pour la Roumanie ; Olaf Müller pour l’Allemagne ; Jacques Neefs Pour les États-Unis ; Kan Nozaki pour le Japon).
5 numéros parus : 2017, 2018, 2019, 2020, 2021 (voir « Publications et productions scientifiques »)

3. Membre du comité scientifique et membre du bureau de la revue Romantisme.
En tant que membre du comité de rédaction et du bureau de la revue Romantisme, je participe aux réunions fixant les orientations générales de la revue ; j’expertise de nombreux manuscrits proposés pour publication ; je suis en outre chargé plus spécifiquement du suivi de certains dossiers thématiques. À ce titre, j’ai supervisé le numéro consacré à L’Épique (dossier composé par Aurélie Foglia Loiseleur) ; le dossier intitulé Rêver au XIXe siècle (dossier coordonné par Jacqueline Carroy) ; le dossier Écritures régionalistes (coordonné par Cécile Roudeau) ; le dossier Écologies (coordonné par Julien Vincent) ; le dossier Oralités (coordonné par Jean-Marie Privat et Victoire Feuillebois). J’ai dirigé moi-même le dossier sur « L’hymen des arts. Pluralité esthétique et modernité », juin 2019. Et j’ai donné à la revue un article (sur Mallarmé et Raffaëlli) dans les Varia, ainsi qu’un compte rendu (sur le livre de Jean-Claude Mathieu, Les Fleurs du Mal : la résonance de la vie).

4. Membre du comité scientifique de la revue Littera de la Société japonaise de langue et littérature françaises (SJLLF), Tokyo. Expertises fréquentes de manuscrits.

5. Membre du comité éditorial de la Revue Non Plus, revue en ligne de l’université de Sao-Paolo : http://www.revistas.usp.br/nonplus/about/editorialTeam)

6. Membre du comité scientifique de la Revue Verlaine. Expertises de manuscrits.

7. Membre du comité scientifique de la collection « Exotopies », éditions Le Manuscrit.
Expertises de plusieurs manuscrits.

8. Membre du comité de rédaction de la Revue Corbière. Expertises de manuscrits.

9. Expertises fréquentes pour la revue Littérature, pour Nineteenth Century French Studies, pour les éditions des PUV, pour les éditions des PUR, pour les éditions Ellug, pour la Revue Philosophique de Louvain, pour les éditions Classiques Garnier, pour la revue Francofonia : studi e ricerche sulle lettrature di lingua francese.

JN Illouz, CV et publications, 2021